30 décembre 2015

BÛCHE AUX MARRONS GLACÉS


Début Novembre je suis allée à la vente l'Oréal avec mon amie Marie-Josée et comme nous le faisons à chaque fois, nous allons dîner à la boulangerie-pâtisserie de Patricia : Dolci Piu.
Je ressors avec plein de viennoiseries et de pâtisseries et cette fois-ci, je suis repartie, aussi, avec des marrons glacés.
Il m'a fallu beaucoup de courage pour ne pas piger dans la boite et tous les manger avant les fêtes car en achetant cette boite, je savais que ce serait une bûche aux marrons glacés pour Noël.

Elle est vraiment simple à préparer et que dire de son goût, c'est franchement excellent et m'a rappelé les Noëls de mon enfance chez ma mamie, qui avait toujours une bûche aux marrons au menu.

Pour 8 à 10 personnes :
Le gâteau :
4 oeufs, blancs et jaunes séparés
150 g (3/4 tasse) de sucre
100 g (2/3 tasse) de farine

Le sirop :
100 ml d'eau
50 g (1/4 tasse) de sucre
2 c. à soupe de whisky

Garniture :
6 g de gélatine en poudre ou 3 feuilles
2 c. à soupe d'eau
250 g de mascarpone
250 g de crème de marron
150 ml de crème 35 %, fouettée en chantilly
100 g de brisures de marrons glacés

Le glaçage :
125 ml (1/2 tasse) de crème 35 %
120 g de chocolat noir 75 % de cacao
2 c. à soupe de beurre
6 marrons glacés pour la déco
Poudre d'or pour la déco


Préchauffer le four à 180 C (350 F) puis graisser et chemiser de papier parchemin, un moule de 23 cm x 33 cm (9 po x 33 cm).
Préparer le sirop en portant à ébullition, l'eau et le sucre. Dès que le sucre est dissous, ajouter le whisky et laisser refroidir.

Au batteur électrique, blanchir les jaunes d'oeufs avec le sucre, jusqu'à ce que le mélange soit pâle et mousseux.
Ajouter la farine puis les blancs d'oeufs montés en neige ferme.
Étaler la pâte dans le plat préparé et lisser la surface,
Enfourner pour 10 minutes.

Retourner le gâteau sur un torchon et retirer le papier. Découpez 3 rectangles de 10 cm x 23 cm.
Au pinceau, imbiber les gâteau du sirop au whisky. Réserver.

Chemiser un moule à pain de 10 cm x 23 cm, de film alimentaire, en le faisant dépasser de chaque bord. Réserver.
Faire gonfler la gélatine dans l'eau froide.
Au batteur électrique, battre le mascarpone et la crème de marrons jusqu'à ce que le mélange soit homogène.
Ajouter la gélatine qui aura été fondue au préalable, 10 secondes au micro-ondes et bien mélanger.
Ajouter la crème montée en chantilly  et les brisures de marrons glacés et mélanger en pliant à la spatule.

Montage :
Déposer un rectangle de pâte dans le moule préparé.
Garnir d'un couche de mousse aux marrons.
Renouveler l’opération et terminer par le dernier gâteau.
Réserver au moins 6 h au réfrigérateur ou toute la nuit.

Glaçage :
Chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition puis la verser sur le chocolat haché. Attendre 1 minute avant de mélanger jusqu'à ce que la texture soit lisse. Incorporer le beurre et bien mélanger.
Laisser tempérer la préparation pour que la ganache soit plus épaisse pour l'étaler.

Démouler la bûche sur une grille puis la glacer avec la ganache.
Déposer des marrons glacés sur le dessus et saupoudrer de poudre d'or pour décorer.
Imprimer la recette

28 décembre 2015

ROULADES DE SAUMON À L'AVOCAT


Voici la 3ème bouchée "entrée/apéro, que j'avais préparée pour le souper de Noël. J'ai trouvé la recette chez Châtelaine via Pinterest.
Je n'ai pas mis de graines de sésame parce que j'ai complétement oublié.
C'est super facile à préparer et c'est vraiment excellent.
N'omettez pas les croustilles de riz pour servir ces roulades, vous verrez, c'est beaucoup plus facile à manger.
Préparez-les au dernier moment, sinon vos croustilles de riz, seront détrempées et ne seront plus croustillantes.

Pour 20 portions
125 g (1/2 tasse) de fromage à la crème à tartiner à température ambiante
2 c. à soupe de ciboulette hachée
1/2 avocat très mûr
2 c. à thé de jus de lime
150 g (12 tranches) de saumon fumé (de préférence sauvage)
Croustilles de riz


Incorporer la ciboulette au fromage à la crème. Ajouter l’avocat et le jus de lime. Bien mélanger à la fourchette jusqu’à homogénéité.
Sur le plan de travail, étendre une grande feuille de pellicule plastique. Au centre, disposer 6 tranches de saumon fumé en rectangle, en les faisant se chevaucher légèrement.
Y étendre la moitié du mélange avocat-fromage. Faire de même avec le reste du saumon et du mélange avocat-fromage.
En commençant par un côté long du premier rectangle, former un rouleau – s’aider de la pellicule plastique, mais ne pas l’enrouler avec le saumon.
Envelopper le tout de pellicule plastique et tourner les bouts pour retenir et fermer. Répéter avec le deuxième rouleau.
Réfrigérer les rouleaux au moins 4 heures ou toute une nuit, jusqu’à fermeté.
Retirer la pellicule plastique et couper les rouleaux en tranches épaisses, à l’aide d’un couteau bien affûté. Servir sur des croustilles de riz.
Imprimer la recette

26 décembre 2015

ROULÉS FEUILLETÉS À LA RICOTTA ET PROSCIUTTO


J'espère que vous avez passés un beau Noël et que vous vous êtes bien régalés.
Comme on mange toujours trop, depuis quelques années, je prépare des bouchées/entrées. Comme ça, chacun mange la quantité qu'il veut et cela permet de varier.
Cette année, j'ai préparé 3 sorte de bouchées/entrées, voici la première :

Pour environ 2 douzaines de roules feuilletés :
1 pâte feuilletée (500 g) à étaler
500 g de ricotta
8 tranches de prosciutto
2 poignées de roquette
Une vingtaine de feuilles de basilic
Fromage râpé (mélange 4 fromages italiens)

1 jaune d'oeuf + 1 c. à soupe de lait pour dorer


Préchauffer le four à 400 F (200 C) et chemiser deux plaques de cuisson de papier parchemin.

Sur un plan de travail fariné, abaisser la pâte feuilletée en un rectangle le plus fin possible.
Étendre la ricotta, en laissant une bande d'1 po (2,5 cm) sur le bord le plus long.
Déposer les tranches de prosciutto et répartir la roquette et les feuilles de basilic.
Parsemer de fromage râpé.

Rouler la pâte, en commençant par le côté le plus long, celui qui a de la ricotta, en serrant bien.
Bien sceller en pinçant le bord.

Avec un couteau bien aiguisé, coupé des tranches d'environ 2 cm.
Placé les tranches sur les plaques de cuisson préparées et badigeonner le dessus de jaune d'oeuf et de lait.

Enfourner pour 25 à 30 minutes ou jusqu'à ce que les roulés soient bien dorés.
Peut de déguster froids, mais c'est meilleur, chauds.
Imprimer la recette


PETITS SANDWICHS À LA SALADE DE GOBERGE,CONCOMBRE ET OEUFS DE SAUMON


C'est en m'inspirant de cette photo, que j'ai préparé ces petits sandwichs absolument divins. L'idée est simple mais la présentation en jette vraiment !
Vous pouvez réaliser la garniture de votre choix (crabe, homard et même crevettes) si cela vous chante, mais gardez l'idée des tranches de concombre et des oeufs de saumon pour avoir du croquant et un super mariage de saveurs.

Pour 12 petits sandwichs :
12 tranches de pain blanc
250 g de goberge à saveur de homard
1/2 tasse (125 ml) de mayonnaise
2 c. à soupe de ciboulette, ciselée finement
Le zeste d'un citron
1 c. à soupe de jus de citron
24 tranches de concombre, coupées à la mandoline
Oeufs de saumon


À l'aide d'un emporte-pièce d'un diamètre de 2 po (5 cm), découper deux cercles dans chaque tranches de pain. Réserver.
Hacher finement la chair de goberge et la mélanger dans un saladier avec la mayonnaise, la ciboulette, le zeste et le jus de citron.



Déposer de la salade de goberge sur une rondelle de pain puis recouvrir d'une autre rondelle,
Déposer deux tranches de concombre en les décalant légèrement puis déposer quelques oeufs de saumon.
Imprimer la recette

18 décembre 2015

CHALLAH EN COURONNE DE ROSES


Je traîne sur Pinterest, et j'y découvre des pains et des brioches qui me donnent envie de boulanger.
Comme il n'y a toujours pas neige et qu'il ne fait pas froid, (ça veut dire, pas de raquette, pas de patin) je fais ce qui me plait le plus en cuisine : la boulange.
Je me suis inspirée de cette recette pour réaliser ces pains challah façonnés en couronne de rose et glacés au miel.

La recette donne deux couronnes mais peut facilement être divisible par 2. Avec ce genre de recette, c'est assez frustrant de voir le temps qu'on a mis à la préparer et voir à quelle vitesse, c'est mangé !

Pour 2 challahs de 9 po (23 cm) de diamètre

6 2/3 tasses (1 kg) de farine
1 c. à soupe de sel
1½ tasse (375 ml) de l'eau tiède + un peu plus si nécessaire
¼ de tasse (50 g) de sucre granulé
50 g de levure fraîche de boulanger ou 2 c. à soupe (18 g) de levure sèche active
2 gros œufs
½ tasse (125 ml) d'huile végétale
¼ de tasse (60 ml) de miel


Glaçage :
¼ tasse (60 ml) de miel dilué avec 2 c. à soupe d'eau bouillante


Dans le bol du mélangeur sur socle, muni du crochet, combiner la farine avec le sel.
Dissoudre dans l'eau, la levure et le sucre et bien mélanger.
Ajouter cette préparation à la farine, puis ajouter les oeufs, l'huile et le miel et pétrir pendant 8 à 10 minutes.
Si votre pâte est trop sèche, ajouter 1 c. à soupe d'eau à la fois.
Votre pâte doit être souple et élastique mais légèrement collante.

 Graisser un grand saladier avec un peu d'huile et déposer la pâte dedans.
Couvrir de film alimentaire et laisser lever environ 1 h30 à 2 heures.

Prendre deux moules à parois amovibles de 9 po (23 cm).
Chemiser les fonds de papier parchemin, puis graisser les bords
Tapisser un moule de papier sulfurisé et graisser les côtés.
Placer au centre un cercle à pâtisserie graissé de 2 po (5 cm) de diamètre.

Diviser la pâte en 4 parties égales et abaisser chaque morceau sur une épaisseur de 1/8 po (3 mm).
Avec une emporte pièce de 4 po (10 cm), découper des cercles de pâte.
Pour les deux couronnes, il en faudra 48.
Former les roses : faire chevaucher 4 cercles de pâte, en les plaçant en ligne. Appuyer sur chaque partie qui se chevauche afin de sceller la pâte.

En commençant par le cercle du bas, rouler la pâte en un cylindre. Pour serrer le cylindre, rouler doucement sur votre surface de travail.
Placer les roses par 6 dans chaque moule préparé, en les espaçant.
Couvrir les moule d'un linge propre et laisser lever 45 minutes.


Préchauffer le four à 350 F (180 C).

Cuire les challahs pendant 25 minutes ou jusqu'à  jusqu'à ce qu'ils soient dorés.

Pendant la cuisson, préparer le glaçage: Mélanger le miel avec de l'eau bouillante. Badigeonner chaque challah avec la moitié de glaçage au miel, dès la sortie du four.

Le challah est à son meilleur, dégusté le jour même, cependant, il peut être préparé à l'avance, enveloppé dans un Ziploc et congelé pendant 1 mois maximum.
Imprimer la recette



15 décembre 2015

SUGGESTION DE CADEAUX POUR LES FOUS DE BOUFFE


Certains rêvent de recevoir des accessoires haute technologie à Noël, mais beaucoup d'autres comme moi préfèrent recevoir des choses plus terre à terre.
Vous vous souvenez certainement, je vous en avais parlé ici (clic), quand j'avais préparé de la mozzarella fraîche, et bien maintenant, U Main, vient de sortir un kit pour faire son fromage en grains maison. Je trouve ça incroyablement génial ! C'est un peu plus technique mais ça fonctionne super bien, pour preuve, celui que j'ai fait dimanche :


Je ne peux m'empêcher de penser à ma famille et à mes amis français qui adorent la poutine, mais qui, une fois retournés en France, ne sont pas capables de la reproduire car il n'existe pas d'équivalent au fromage en grains.
Vous avez plusieurs solutions : soit vous venez nous rendre visite et vous en mettez un kit dans vos bagages, soit vous contactez directement U main à info@u-main.ca pour qu'il vous en expédie moyennant des frais de port.
Avec un kit, vous pourrez faire 5 kg de fromage en grains.
que ce soit pour faire un cadeau ou vous faire un cadeau, tous les kits sont ici (clic).



Autres idées de cadeaux, plus terre à terre que j'affectionne particulièrement : les livres de cuisine.
tout le long de l'année qui vient de s'écouler, je vous en ai mentionnés beaucoup et ceux que je vous présente aujourd'hui sont mes derniers coups de coeur.


Bien évidemment, il y a Jamie Oliver :
Comfort food :
«Cet ouvrage contient, sans aucun doute, mes recettes les plus appétissantes, étonnantes et passionnantes et, sutout, qui font du bien. Je veux parler de ces plaisirs simples et pourtant tellement tentants.
Cet ouvrage célèbre les souvenirs, les traditions et les plats de notre enfance. Il met à l'honneur le rituel de la préparation avec des plats qui mettent du baume au coeur et remontent le moral. Ce sont des recettes bonne humeur, qui dessineront un grand sourire sur votre visage. Je n'ai pas oublié, bien sûr, les sublimes desserts et la farandole de douceurs...
Ce livre, c'est votre passeport réconfort - il occupera, j'espère, une place de choix dans votre bibliothèque.
Avec toute mon amitié.»
Jamie Oliver



Recettes des 1001 nuits :
Une découverte de la cuisine à travers le prisme des contes des 1001 Nuits : les recettes de poissons de Simbad le Marin, les douceurs de Shéhérazade, les grandes tablées d'Ali Baba, les recettes pour les amoureux d'Aladin...

Des citations issues du recueil ainsi que des photographies inspirantes, accompagneront le lecteur dans sa découverte de la gastronomie moyen-orientale. Ces recettes sont présentées au sein d'un magnifique livre-objet à l'image de la thématique abordée. La couverture est vraiment magnifique !

Le grand livre Marabout de la pâtisserie facile
LA bible de la pâtisserie maison : cupcakes et muffins, chocolat, gâteaux d'anniversaires, petits-fours, gâteaux pour l'heure du thé, tartes, pâtisseries d'ailleurs, etc... 600 recettes illustrées et inratables. Un ouvrage ultra pratique, avec des pas-à-pas en photos pour maîtriser les gestes authentiques du pâtissier ainsi que des zooms sur les ingrédients indispensables.


Le petit Larousse des cupcakes, macarons et petits desserts
200 recettes simples et savoureuses :

- Macarons : spéculoos et vanille - violette et chocolat blanc - poire, miel et nougatine...
- Cupcakes et muffins : muffin cerise confite et noisette, cupcakes à la bergamote, cupcakes coco-citron...
- Tartelettes : tartelettes à la framboise, mini-tartes au citron meringuées, mini-tarte Tatin...
- Bouchées : mini-cornets pistaches amarena, mini-cannelés en robe de chocolat, chou au caramel laitier salé...
- Café gourmand : tiramisu au caramel, petites crèmes brûlées, panna-cotta à la mangue...
- Petits gâteaux du monde : cutimini, amaretti, makrouts, nems banane-noix de coco...
Avec :
- 15 pas à pas pour maîtriser toutes les recettes de base de la pâtisserie : pâte brisée, pâte feuilletée, pâte à choux, macarons...
- Des idées pour aller plus loin, des astuces, des tours de main, des variantes.
- Des pictos pour comprendre en un coup d'oeil la recette pour mieux vous organiser : pour les grandes occasions, express, prêt à l'avance, léger, petit budget.


Le grand Manuel du cuisinier :
Le manuel qui reprend dans l'ordre toutes les techniques du CAP de cuisine, pour tous ceux qui se rêvent apprenti cuisinier.

Le concept pour chaque recette : une infographie pour expliquer la composition du plat, une photo de tous les ingrédients, des photos de la recette étape par étape, une photo du plat fini pour la gourmandise.

Un total de 100 recettes :
Environ 40 recettes de base : les sauces de base (beurre blanc, sauce hollandaise...), les préparations de base (roux, jus, gastrique...), les cuissons de base (rôtir, braiser, sauter...), les ingrédients de base (le beurre, l'oeuf...).
Puis 60 recettes de grands classiques de la cuisine française, pour réaliser parfaitement hors d'oeuvre chauds ou froids (gravlax de saumon, vol-au-vent, soufflé au fromage...), viandes et volailles (boeuf bourguignon, canette laquée, poulet crapaudine...), poissons et crustacés (confit de saumon, lotte à l'armoricaine...) ou accompagnements (pommes dauphine, légumes glacés...).

Un glossaire illustré pour apprendre à maîtriser les gestes du cuisinier et les techniques de dressage.
L'auteure
Marianne Magnier Moreno est titulaire d'un CAP de cuisine. Elle a travaillé dans des restaurants à Paris et à New York avant de se consacrer à l'écriture de livres de cuisine, chez Marabout.

Cuisine végétarienne
175 recettes pour manger végétarien au quotidien !
Du petit déjeuner au dessert, en passant par l'apéro, les plats d'ici et d'ailleurs ou encore les entrées, vous ne manquerez jamais d'idées : pains au lait de noisette, barres de céréales, houmous à l'avocat, mini-pizzas, brownies à la carotte, naans maroilles et pommes, polenta crémeuse aux champignons, lasagnes végétales, soufflé au fromage, veggie burger, flan de courgettes, clafoutis aux tomates cerise, quiche aux poireaux, tagliatelles au citron, nouilles sautées, crème à la pistache, royal au chocolat, bûche au citron meringuée...

Des recettes de base pour réussir pâte à pizza, tortillas de blé, tofu soyeux, laits végétaux, etc.Toutes les recettes vegan, sans lactose ou sans gluten sont signalées par un pictogramme.

6 cahiers consacrés aux produits phares de la cuisine végétarienne vous donneront toutes les clés pour choisir et cuisiner les fruits, les légumes, les graines, les céréales, les légumineuses...


Le meilleur de la cuisine saine :
Ce livre est un guide parmi tous les régimes alimentaires qui existent et il a pour but de les démystifier. Il regroupe 90 recettes saines et bonnes pour notre santé. C'est avant tout un livre pour apprendre à manger sainement. Les 90 recettes de ce livre sont gourmandes et peuvent répondre aux besoins des méthodes diététiques : Sans gluten, Végétarien, Paléo, Végétalien, Sans sucre, Sans produits laitiers, Crudivore.

Inclus des pages thématiques sur les différents régimes ainsi que des focus sur : les graines, les herbes, les graines anciennes, les poissons, les vinaigres, les aliments fermentés, les graines germées, les tendances alimentaires, les laits d'origine végétale, les épices, les viandes à faible teneur en graisse, les légumes-feuilles, le cacao, les sucrants naturels.

Qu'est ce qu'on mange ? au temps de fêtes
L'ouvrage comporte une centaine de recettes, soit suffisamment de suggestions d'amuse-bouches, d'entrées, de potages, de plats principaux, d'accompagnements, de coulis, sauces et préparations diverses et, bien sûr, de desserts, pour pouvoir préparer des menus complets à partir du matériel contenu dans cette parution. Les recettes ont été puisées dans le vaste savoir culinaire des membres des Cercles de Fermières du Québec.


Juste une casserole
Tout préparer avec une seule casserole. 80 recettes.
Un concept de cuisine simple et ultra pratique. Des recettes où tout cuit ensemble comme les « pasta magiques », des recettes de riz gourmand, des soupes minutes, des pains perdus, des currys... Le livre gourmand quand on a juste une plaque électrique et une casserole pour : les étudiants, les débutants, la cuisine du quotidien.
L'auteure
Sabrina Fauda-Rôle est auteure et styliste culinaire. Elle est l'auteure de nombreux livres chez Marabout.

J'espère que vous m'aurez lue jusqu'au bout, parce que j'ai une petite surprise pour les résidents du Canada.
Il se trouve que c'est Noël et que, dans les livres que je vous ai présentés, j'en ai un en double. Pas vraiment en double, il est légèrement différent de celui que j'ai déjà. Disons que celui que vous pourriez gagner, à un peu moins de recettes que le mien.
Je ne vous dirais pas le titre, car ça doit rester une surprise !
Donc, vous commentez, vous me laissez une adresse courriel valide avant le 19 Décembre 2015 pour avoir une chance d'être tiré au sort et de remporter le livre surprise !
Bonne chance à tous !

Édition du 20 Décembre 2015 :
c'est Gabrielle qui a gagné le livre que j'avais en double, soit le grand livre Marabout de la pâtisserie facile !  Bravo Gabrielle !

14 décembre 2015

MACARONS AUX 3 CHOCOLATS


J'ai finalisé mes paniers de Noël et la distribution peut débuter. Je m'en suis tenue à ma liste mais Ian rajoutait toujours quelqu'un.
J'ai mis un stop quand il a commencé à me mettre sur sa liste des anciens professeurs qu'il adorait.
Mes paniers contiennent des croustilles aux amandes, du caramel à la fleur de sel, du sucre à la crème et des macarons aux 3 chocolats.

J'ai fait 3 fois cette recette ci-dessous. Les macarons blancs sont au chocolat blanc, les bruns, au chocolat au lait et les noirs gris, au chocolat noir.
J'ai utilisé du colorant noir en gel, mais noir avec blanc, ça fait gris, à moins de mettre tout le pot de colorant noir, ce que je ne voulais pas.
Les macarons sont faits à base de meringue italienne. C'est la méthode que je préfère et que je maitrise le plus.

Pour 40 macarons :
Pour le tant pour tant :
200 g de sucre à glacer
200 g de poudre d'amandes
2 blancs d'oeufs (70 g), à température ambiante
Colorant alimentaire en poudre ou en gel

*Pour les macarons bruns, j'ai remplacé 30 g de sucre à glacer par 30 g de cacao

Pour la meringue italienne :
200 g de sucre
2 blancs d'oeufs 70 g) à température ambiante
60 g d'eau

Les garnitures : ganache au chocolat noir, au chocolat au lait, au chocolat blanc
100 g de chocolat (noir à 75 %, au lait 56 % de cacao et blanc de qualité)
60 g de crème 35 %


Tant pour tant :
Mélanger le sucre à glacer avec la poudre d'amandes et ajouter un peu de colorant si vous le souhaitez.
Mixer le tout au robot culinaire, puis ajouter 70 g de blanc d'oeuf.

Meringue italienne :
Dans une casserole, chauffer l'eau et le sucre.
pendant ce temps, verser 70 g de blanc d'oeuf dans le bol du batteur sur socle, mais ne commencez pas à battre tout de suite.
Porter le sirop à 118 C, en surveillant la température à l'aide d'un thermomètre à sonde.
Lorsqu'il atteint 110 C, battre le blanc d'oeuf à vitesse maximale.
Lorsque la température de 118 C est atteinte, retirer le sirop du feu et réduire la vitesse du robot.
Attendre que les bulles aient disparu dans le sirop, puis verser doucement sur le blanc monté en neige, tout en continuant de battre, et ce jusqu'à complet refroidissement des parois du bol.

Appareil à coques :
Incorporer en deux fois la meringue italienne dans la première préparation, puis "macaronez" en fin de mélange pour obtenir une pâte bien lisse qui doit s'étaler.

Préparer une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.
Remplir une poche à pâtisserie munie d'une douille de 6 mm et dresser des billes de 3 cm de diamètre, espacées d'autant et en quinconce.
Placer la douille à 1 cm de la plaque pour réaliser les coques.
Taper légèrement la plaque sur le plan de travail, de façon à supprimer l'éventuelle petite pointe formée par la douille sur le dessus des coques.
Laisser croûter les coques pendant une vingtaines de minutes à l'air libre : leur surface doit devenir mate et presque sèche au toucher.

Cuisson :
Préchauffer le four à 160 C (325 F), en position chaleur tournante, et faites cuire les coques pendant 15 minutes.
Au bout de 10 minutes de cuisson ( pas avant), entrouvrez le four pendant 10 secondes pour laisser la vapeur s'échapper, puis refermez.
Sortir les coques du four et laissez-les refroidir complètement sur une grille avant de les décoller délicatement du papier.

Garnir les macarons avec la garniture de votre choix.
Placez-les dans une grande boite en plastique, au réfrigérateur et patienter jusqu'au lendemain.

Les garnitures sont à préparer la veille :
Faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition, puis la verser sur les pastilles de chocolat Attendre 1 minute avant de mélanger au fouet, jusqu'à consistance homogène.
Couvrir le bol d'un film alimentaire et réserver au réfrigérateur jusqu'à lendemain.
Imprimer la recette

11 décembre 2015

CUPCAKES AU CHOCOLAT, GANACHE AU CARAMEL


Difficile pour moi de se mettre dans l'ambiance de Noël, quand, à presque la mi-Décembre, il fait 11 C et qu'il n'y a pas de neige. Mais on y croit, elle sera là pour le jour J (et surtout pour aller faire du ski).
Malgré tout, ça sent les épices et le chocolat et les préparatifs de Noël dans ma cuisine.
J'ai préparé ces cupcakes pour apporter chez nos amis cette fin de semaine.
Ils sont fait d'un petit gâteau léger et fondant qui est surmonté d'une ganache au caramel.

Avec son faux air de délicat, c'est drôlement cochon comme dessert. Je suis certaine qu'il y aura quelques accros au chocolat à votre table durant les fêtes, et bien, ce sera le moment de les rassasier avec ces cupcakes !

Pour 12 cupcakes :
Pour les gâteaux
100 g de chocolat noir 70 %
2/3 tasse (160 g) de beurre doux
1/2 tasse (100 g) de sucre
4 oeufs, blancs et jaunes séparés
1 yogourt nature (100 ml)
1/2 tasse (75 g) de farine
1 pincée de sel
1,5 c. à café de poudre à pâte ( levure chimique)

Pour la ganache
250 g de chocolat noir 70 %
300 ml de crème 35 %
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/4 tasse (60 g) de beurre

Poudre d'or pour décorer


Préchauffer le four à 350 F (180 C) et chemiser un moule à muffins de 12 empreintes, de caissettes en papier.
Pour les gâteaux :
Fondre le chocolat au bain-marie et laissez-le tempérer.
Dans le bol du batteur sur socle, battre le beurre avec le sucre, puis ajouter les jaunes d'oeufs, en battant bien entre chaque addition.
Ajouter le yogourt, puis le chocolat fondu. Bien mélanger.
Ajouter la farine et la poudre à pâte, mélanger et réserver.

Battre les balncs en neige ferme, puis les incorporer en 2 fois à la pâte à gâteau.
Répartir la pâte dans les caissettes préparées et enfourner pour 22 minutes.

Sortir du four puis les déposer sur une grille de refroidissement.


Pour la ganache.
Dans une casserole, à feu doux, fondre le chocolat, cassé en morceaux avec la crème, en remuant régulièrement. réserver.

Dans une autre casserole, fondre le sucre jusqu'à l'obtention d'une caramel.
Hors du feu, ajouter le beurre et bien mélanger.
Ajouter la ganache au chocolat et remettre sur le feu, en mélangeant, jusqu'à l'obtention d'une texture lisse et homogène.

Verser la préparation dans un saladier, couvrir de film alimentaire et réfrigérer au moins 3 heures.
Laisser complètement refroidir.


Au batteur électrique, battre la ganache au caramel jusqu'à ce que le fouet laisse des traces.
Remplir une poche à pâtisserie, munie d'un embout cannelé et dessinez des rosaces sur les petits gâteaux.
Saupoudrer délicatement de poudre d'or et déguster.
Imprimer la recette

10 décembre 2015

CROUSTILLES AUX AMANDES


Cette recette, au demeurant, fort simple à réaliser, rendra les moins gourmands, complétement accros ! Absolument impossible d'en manger une seule ( ma grenouille dit " deux seules ").
C'est meilleur qu'un biscotti ou qu'un spéculoos. En fait, c'est assez unique en texture et en goût ! Nous sommes passés au travers de deux recettes en moins d'une semaine.
Pour avoir une coupe très fine, et comme ma préparation était bien réfrigérée, j'ai utilisé ma trancheuse...à jambon ! C'est rapide, et la coupe est parfaite.

Édition :
Pour mes paniers gourmands de noël, je multiplie la recette par 4. Je la moule dans un plat rectangulaire de 9 po x 13 po (23 cm x 33 cm), chemisé de film alimentaire.
Une fois la préparation réfrigérée, je coupe en 8 rectangles que je coupe à la trancheuse. Il fait travailler un rectangle à la fois, pour ne pas réchauffer la pâte.

Pour 800 g de croustilles
1/2 tasse ( 120 g ) de beurre
1 tasse + 2 cuillères à table (200g ) de cassonade
1 sachet de sucre vanille
1/3 tasse ( 80 ml ) d'eau
2 et 2/3 tasses ( 325 g ) de farine
1/4 cuillère à thé de bicarbonate de soude
1 grosse pincée de cannelle
2/3 tasse ( 100 g ) d'amandes effilées



Dans une casserole, mettre le beurre, coupé en morceaux, la cassonade, le sucre vanillé et l'eau et chauffer juste assez pour que le beurre soit fondu. Ne pas faire bouillir.

Hors du feu, ajouter immédiatement dans la casserole, la farine, le bicarbonate de soude, la cannelle, et les amandes effilées. Mélanger délicatement afin de ne pas briser les amandes.

Mouler la préparation dans un moule à pain chemisé de film alimentaire.
Réfrigérer pendant quelques heures le temps que la préparation soit suffisamment dure pour pouvoir être tranchée sans être déformée.

Préchauffer le four à convection à 350 F ( 180 C ).
Tapisser de papier parchemin, deux plaques à biscuits. Ne pas se servir de tapis de silicone, au risque que vos biscuits soient moins croustillants.

Transférer la pâte durcie sur une planche à découper et avec un grand couteau bien aiguisé et huilé, trancher des rectangles de pâte les moins épais possible et les disposer au fur et à mesure sur les plaques de cuisson. Pas besoin de trop les espacer, la pâte ne "bouge "pas trop à la cuisson.

Enfourner et cuire environ 10 minutes ou jusqu'à ce que les biscuits soient juste fermes au touché et légèrement dorés.
Sortir les plaques du four, attendre une minute avant de retourner les biscuits à l'aide d'une spatule métallique, sur l'autre face .
Poursuivre la cuisson 7 minutes supplémentaires ou jusqu'à ce que les croustilles soient fermes avec une belle couleur caramel.

Attendre quelques instants avant de transférer sur une grille de refroidissement.
Conserver dans une boite métallique pour être certain de garder le croustillant.
Imprimer la recette

09 décembre 2015

CARAMEL À LA FLEUR DE SEL (SPÉCIAL PANIERS GOURMANDS)


Comme vous le savez déjà, je ne magasine pas mes cadeaux de Noël, je les fais ! Ça ne me coûte pas moins cher, je ne cherche pas à faire des économies (parce que je n'en fais pas), c'est juste pour le plaisir de faire moi-même.
Mes paniers sont différents chaque année, c'est donc toute une surprise et une découverte pour ceux qui vont les recevoir.
C'est donc pour cela, que mon titre comporte "spécial paniers gourmands", car ça prend tout de même de grosses quantités pour gâter tout mon monde en plus des professeurs.

Quels conseils : il y a ces petits pots en vente au Dollorama, toute l'année. Ils sont d'une capacité parfaite pour faire des cadeaux gourmands. Faîtes des stocks quand vous les voyez pour ne pas exploser votre budget en ce moment.
Pour la déco, allez fouiller sur Pinterest, il y a toute une belle gamme d'étiquettes à imprimer.

C'est un caramel à tartiner, dans le sens, qu'il n'est pas très coulant (une fois refroidi) comme la grenache. Une fois que vous l'aurez goûté, vous ne voudrez plus en manger d'autre et si vous l'offrez, soyez certain qu'on vous en redemandera.

Pour 16 pots de 200 ml
8 tasses (1,600 kg) de sucre
2 tasses (500 ml) d'eau
2 tasses (500 g) de beurre
4 tasses (1 litre) de crème 35 %, chaude
2 c. à soupe de fleur de sel


Dans une casserole, porter à ébullition le sucre et l'eau.
Cuire sans remuer jusqu'à ce que le mélange prenne une couleur dorée.
Hors du feu, ajouter le beurre et remuer jusqu'à ce que le beurre soit fondu.
Ajouter graduellement la crème.
Porter de nouveau à ébullition, jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Ajouter la fleur de sel hors du feu et bien mélanger.
Partager la préparation dans des pots qui auront été stérilisés au préalable.
Se conserve 6 semaines au réfrigérateur.
Imprimer la recette

07 décembre 2015

CONCOURS COOKINA

Mes macarons n'ont jamais été aussi beaux depuis que j'utilise ces feuilles de cuisson et quelle économie sur le papier parchemin.
Une feuille peut se couper en deux et ainsi chemiser 2 plaques à biscuits standard.

La feuille de cuisson réutilisable COOKINAMD Cuisine met en vedette la technologie 100 % antiadhésive qui fait la renommée de la marque.
Dans tous les cas, les aliments incrustés et la graisse glissent facilement pour être délogés du matériel recouvert de PTFE, ce qui simplifie le nettoyage des gâchis.


Offerte pour un temps limité en vert ou rouge, la feuille de cuisson réutilisable COOKINAMD Cuisine remplace le coûteux papier parchemin et ne garde aucune odeur, en plus d’être réversible et de garantir que vos aliments cuits préférés ne seront pas ruinés parce qu’ils ont collé à votre plaque de cuisson. Ce produit peut être utilisé sans danger dans les fours au gaz, électriques ou à micro-ondes, et même dans les grils à paninis et les seule feuilles de cuisson qui résistent jusqu’à une température de 550º F ou 288º C.

Durant les Fêtes, votre four fait des heures supplémentaires et, une fois la nouvelle année arrivée, il est fort probable qu’il vous supplie de le nettoyer à fond pour déloger les gros gâchis qui donnent tant d’ennuis, comme la dinde qui a dégoûté ou la garniture aux fruits qui a débordé.
La solution? Le protège-four réutilisable COOKINAMD GARD, une alternative au papier d’aluminium fragile, se taille pour être à la mesure de la plupart des fours et est fait du matériel antiadhésif recouvert de PFTE exclusif à COOKINAMD

Placé au fond du four, le protège-four réutilisable COOKINAMD GARD accueillera tout débordement ou déversement avant qu’il ne cuise au fond du four. Les cuisiniers amateurs comme les chefs professionnels apprécieront le bon coup de main de ce produit divin. Comme la fameuse feuille réutilisable pour grillades COOKINAMD Barbecue, les feuilles COOKINAMD Cuisine et COOKINA GARD sont 100 % sans APFO et sécuritaires!


Offerts à moins de 10 $ chacun, ces innovations Canadiennes de qualité supérieure sont parfaits pour faire plaisir à vos proches, férus de pâtisseries et cuisine en ce temps des Fêtes.
Les produits COOKINAMD sont offerts à l’échelle du pays chez de grands détaillants, incluant Canadian Tire, Home Depot, RONA, Home Hardware, Metro, Sobeys/IGA, Déco Découverte, Jean Coutu, Costco.ca, BMR, Patrick Morin, Réno-Dépôt et les grandes boutiques spécialisées en articles de cuisine. Pour trouver un détaillant de la gamme COOKINAMD près de chez vous, visitez cookina.co/map.


Si vous me laissez un commentaire à propos de ces feuilles de cuisson, que vous êtes résident canadien, vous aurez une chance de gagner un lot de 4 feuilles Cookina ( 2 pour la cuisson, 2 pour protéger votre four).
N'oubliez pas de me laisser un courriel valide dans les commentaires, pour que je puisse vous joindre si vous tire au sort.
Fin du concours : 12 Décembre 2015, minuit, heure de Montréal.
Bonne chance à tous !

Édition du 13 Décembre 2015 :
c'est Gisèle qui a été tirée au sort et qui remporte le cadeau Cookina :

Bravo et merci à tous de votre participation :)

03 décembre 2015

#LindtExquis: BÛCHE ROYALE TRIANON


Quel défi excitant pour moi, que de devoir réaliser un recette pour les fêtes de fin d'année avec les chocolats Lindt.
Ces chocolats Lindt peuvent être polyvalents pour décorer, cuisiner, offrir et recevoir durant les Fêtes.
Ces chocolats sont élaborés par les maitres-chocolatiers suisses de Lindt, animés d’une passion sans borne pour créer des expériences en lien avec le chocolat.
Le magazine Les Fêtes de Lindt propose 24 jours d’idées des Fêtes inspirantes pour ajouter une touche de magie à votre temps des Fêtes.

Pour moi, dessert des fêtes = bûche, mais je ne voulais pas faire une bûche roulée avec une tonne de crémage, que nous sommes incapables de manger, tant nous avons trop réveillonné.

J'ai préparé une bûche dans mon moule gouttière.
Elle est faite de génoise au chocolat noir, d'une mousse au chocolat noir à la fleur de sel, d'un croquant craquant et recouverte d'un miroir au cacao.
Le tout est décoré avec du chocolat au lait, des boules de Lindor et de poudre d'or.
C'est léger et intense au chocolat.

Vous pourrez la préparer à l'avance et la congeler, mais je vous conseille de la napper du miroir et de la décorer qu'au dernier moment.


Pour une bûche de 23 cm x 9 cm
Génoise au chocolat
50 g de chocolat noir Excellence 70 % de cacao
1 c. à soupe de beurre
2 oeufs, blancs et jaunes séparés
50 g de sucre
50 g de farine

Mousse au chocolat noir à la fleur de sel :
300 ml de crème 35 %
200 g de chocolat noir Excellence à la fleur de sel
3 jaunes d'oeufs
3 cuillères à soupe d'eau
2 c. à soupe d'eau

Croquant craquant :
100 g de chocolat Excellence au lait extra crémeux
60 g de Gavottes ou feuillantines émiettées

Miroir :
90 g d'eau
100 g de sucre
75 ml de crème 35 %
3 c. à soupe de cacao
4 g de gélatine ou 2 feuilles

Décor :
1 sachet de Lindor chocolat au lait
Poudre d'or
50 g chocolat excellence au lait extra crémeux fondu pour les zébrures



Génoise au chocolat
Préchauffez votre four à 350 F (180 C). Graisser un moule carré de 9 po (23 cm) et chemisez-le de papier parchemin. Réserver.
Au bain marie, fondre le chocolat avec le beurre.
Monter les blancs en neige.
Blanchir les jaunes avec le sucre puis ajouter le chocolat fondu, puis la farine. Bien mélanger.

Ajouter les blancs montés en neige puis les incorporer à la spatule délicatement.

Verser la préparation dans le moule préparé, bien égaliser la pâte en tapant le moule sur le comptoir et enfourner pour 8 à 10 minutes.

Attendre qu'elle soit complètement refroidie pour la couper en deux bandes de 23 cm x 9 cm.


Mousse au chocolat noir à la fleur de sel :
Monter la crème 35 % en chantilly et réserver au frais.
Au bain marie, fondre le chocolat.

Mettre les jaunes d'oeufs dans le bol du batteur sur socle, muni du fouet.
Amener l'eau et le sucre à ébullition et quand le sucre est fondu verser sur les jaunes d'oeufs tout en fouettant pendant 3 minutes (la préparation va doubler de volume).
Ajouter le chocolat fondu et mélanger.
Incorporer délicatement la chantilly à la spatule.Réserver au réfrigérateur.



Croquant craquant
Fondre le chocolat au lait puis ajouter les Gavottes émiettées et mélanger.
Étaler cette préparation sur une des génoises au chocolat. Réserver au réfrigérateur.
Étaler sur la génoise la plus large et réservez au frais.

Montage :
Chemiser votre moule gouttière de film alimentaire.
Versez une couche de mousse dans le moule (environ 1 po (2,5 cm).
Déposer la génoise au chocolat (celle sans la couche de Gavottes).
Recouvrir du reste de mousse, puis finir par la deuxième génoise (positionner le croquant craquant sur la mousse).

Placer la bûche au congélateur pendant au moins 3 heures.

Le miroir :
Porter tous les ingrédients à ébullition en mélangeant, puis baisser le feu et laisser mijoter pendant 10 minutes.
Hors du feu ajouter la gélatine qui aura été gonflée dans l'eau au préalable et bien mélanger.
Laisser tiédir le miroir jusqu'à ce qu'il atteigne 26 C de température.


Sortir la bûche du congélateur, démouler et napper du miroir.

Décorer en faisant des zébrures avec le chocolat au lait fondu, déposer des Lindor sur le dessus de la bûche et saupoudrer de poudre d'or.
Imprimer la recette


Bien que le présent billet ait été généreusement commandité par Lindt & Sprüngli (Canada), Inc., les opinions exprimées et la langue utilisée sont personnelles et ne sauraient être attribuées en aucune manière à Lindt & Sprüngli (Canada), Inc.

30 novembre 2015

BRIOCHE RUSSE


J'ai découvert cette jolie recette chez Sandy-Miam-Miam, via Pinterest, qui est pour moi, une vraie mine d'or pour la boulangerie.
Je dois lever mon chapeau à Sandy qui fait des photos étapes par étapes de la recette. Sans compter que ses mesures et le temps de cuisson sont vraiment précis et exacts.

J'ouvre une petite parenthèse car un certain commentaire sous la recette de Sandy, m'a fait réagir et m'a mise en colère. Encore une folle frustrée qui pense qu'elle peut tout se permettre parce que c'est sur le web. Si cette madame avait ma mamie comme grand-mère, elle se serait pris une claque derrière les oreilles, car on ne doit jamais dire que c'est dégueulasse, on doit dire "je n'aime pas cela".
Je trouve ça assez fou que les gens trouvent le temps de venir commenter négativement alors qu'ils ne sont même pas fichus de prendre le temps de t'écrire quelques choses de positif. Fin de la parenthèse !

Cette brioche est excellente et en plus, elle est très belle.
Elle est moins riche en beurre que les brioches que je fais habituellement.

Pour une brioche de 33 cm x 12 cm
Poolish :
12 g de levure fraîche de boulanger ou 5 g de levure sèche
1 tasse (250 ml) de lait tiède
1 c. à soupe de sucre
1 1/3 tasses (200 g) de farine

Pâte à brioche :
2 2/3 tasses (400 g) de farine
6 c. à soupe (75 g) de sucre
6 c. à soupe ( 90 g) de beurre à température ambiante
2 oeufs

Garniture :
3 c. à soupe de beurre
4 c. à soupe de sucre

Dorure et finition :
1 jaune d'oeuf
1 c. à soupe de lait
Sucre en grains
Sucre à glacer


Poolish :
Dans le bol du batteur sur socle, émietter la levure dans le lait tiède. Ajouter le sucre sucre et la farine.
Mélanger à la spatule et laisser reposer 30 minutes (la préparation va mousser).

Pâte à brioche
Ajouter la deuxième quantité de farine, le sucre, le beurre et les oeufs.
Pétrir avec le crochet  pendant 8 minutes ou jusqu'à ce que la pâte se détache des parois.
Couvrir  de film alimentaire et laisser lever 1h30 à température ambiante.

Garniture :
Fondre le beurre avec le sucre au four à micro-ondes.
Bien mélanger et laisser tiédir.
Étaler la pâte à brioche sur le plan de travail fariné en un grand rectangle (30 cm x 50 cm environ) et badigeonner du mélange beurre/sucre.


Rouler la pâte dans le sens de la longueur de façon à obtenir un long boudin de 50 cm environ.

Couper les deux extrémités du boudin sur environ 5 cm.
En laissant 3 cm à partir du haut, fendre le boudin au milieu et sur toute la longueur, de façon à obtenir 2 brins. Disposer une première "rosette" tout en haut.

Torsader les deux brins, en faisant en sorte que les parties coupées se retrouvent sur le dessus. Avant d'arriver à l'extrémité, placer la seconde "rosette" puis refermer le tressage.

Préparer un moule à pain de 12 cm x 33 cm, en le chemisant de papier parchemin.
Placer délicatement la brioche dans le moule préparé, puis recouvrir d'un linge propre et laisser lever 45 minutes.

Préchauffer le four à convection à 350 F (180 C).
Badigeonner la brioche du mélange jaune d'oeuf/lait et saupoudrer à votre convenance de sucre en grains.


Cuire 45 minutes, en couvrant d'une feuille d'aluminium à mi-cuisson si la brioche vous paraît dorer trop vite.
Attendre 15 minutes avant de démouler et saupoudrer aussitôt de sucre à glacer.
Imprimer la recette

27 novembre 2015

GÂTEAU RENVERSÉ AUX POMMES ET AUX CANNEBERGES


Je crois que je ne me lasserais jamais des gâteaux aux pommes. J'ai préparé celui-ci à la façon d'un gâteau tatin,  en mélangeant des pommes et des canneberges parce que je trouve que c'est un excellent mariage.
La pâte est parfumée à la cannelle et au gingembre, ce qui confère à ce gâteau, un petit côté "temps des fêtes".
J'ai utilisé des canneberges fraîches car c'est encore le temps d'en trouver dans les épiceries, mais des congelées feront tout à fait l'affaire.

Il est à son meilleur si vous le servez tiède avec une louchette de crème anglaise bien froide.

Pour 8 à 10 personnes
1/2 tasse (100 g) de sucre
2 c. à soupe (300 ml) d'eau
6 c. à soupe (90 g) de beurre
4 pommes moyennes, pelées, épépinées et coupées en 8
1 1/2 tasses (200 g) de canneberges fraîches ou congelées

Gâteau
1/2 tasse (120 g) de beurre non salé, ramolli à température ambiante
1 tasse (200 g) de cassonade foncée
2 gros œufs, la température ambiante et séparés
1 cuillère à café d'extrait de vanille
1 1/2 tasse (225 g) de farine
2 c. à café de poudre à pâte
1 c. à café de cannelle
1 c. à café de gingembre moulu
1/3 tasse (80 ml) de babeurre


Préchauffer le four à 325 F (160 C).
Beurrer un moule à manqué de 9 po (23 cm). réserver.

Dans une casserole, mettre le sucre et l'eau et cuire à feu moyen jusqu'à l'obtention d'un caramel doré.
Hors du feu, ajouter le beurre et mélanger. Remettre sur le feu  en remuant, jusqu'à l'obtention d'une préparation homogène.

Déposer les tranches de pommes en rosace, puis verser dessus les canneberges. Réserver.


Dans le bol du batteur sur socle, crémer le beurre avec la cassonade jusqu'à consistance légère et mousseuse.
Ajouter les oeufs et la vanille et continuer à battre.
Ajouter la farine, la poudre à pâte, la cannelle et le gingembre, en alternance avec le babeurre.
Bien mélanger. La pâte sera épaisse.
Verser la pâte sur les fruits et lisser à la spatule.
Enfourner pour 45 à 55 minutes ou jusqu'à ce qu'un cure dent, inséré au centre, en ressorte propre.

Sortir le gâteau du four et attendre 10 minutes avant de démouler.
Imprimer la recette


25 novembre 2015

#PATAKSMOM: HAUTS DE CUISSE DE POULET AU CHUTNEY DE MANGUE


Pour mon deuxième défi du programme des ambassadeurs de Cuisine du monde en partenariat avec Patak’s Canada, j'ai été invitée à réaliser un plat avec un des chutneys de la gamme Patak's.
J'ai choisi le chutney de mangue à la manière du Major Grey. Il est un peu plus doux que les chutneys indiens traditionnels, Major Grey est un chutney épais à la mangue au goût distinct de gingembre et c'est mon préféré.

J'ai préparé une marinade à l'indienne en utilisant la pâte Tandoori et j'ai laissé le réfrigérateur faire son travail.
La cuisson se fait au four, c'est dire combien cette recette n'est vraiment pas compliquée.

Le poulet est sucré-salé-vinaigré et il est extrêmement savoureux. Pour nous c'était un souper de semaine mais je n'hésiterai pas à le servir si j'avais des invités.

Vous pouvez suivre Patak's sur Facebook et Twitter.
Vous y trouverez des idées de recettes et des infos sur les produits.

Pour 6 à 8 personnes
3 échalotes, épluchées
4 gousses d’ail, épluchées et dégermées
1 po (2,5 cm) de gingembre frais, pelé
Le jus d'un citron
2 c. à soupe de pâte Tandoori
1 c. à soupe de grains de moutarde
1,5 kg de haut de cuisse de poulet
1 tasse (250 ml-1 pot) de chutney de mangue à la manière du Major Grey


Hacher finement, dans un mini hachoir, les échalotes, l'ail et le gingembre.
Mettre la préparation dans un saladier puis ajouter le jus de citron, la pâte Tandoori et les graines de moutarde. Mélanger pour avoir une préparation homogène.
Ajouter les hauts de cuisse de poulet et mélanger pour bien enrober la viande.
Couvrir le saladier de film alimentaire et laisser mariner 2 heures minimum au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 400 F (200 C).
Dans un plat allant au four, déposer les hauts de cuisse en les roulant pour leur redonner leur forme.
Badigeonner le dessus de chutney à la mangue à la manière du Major Grey et enfourner pour 35 à 40 minutes.

Servir avec du riz basmati.
Imprimer la recette