Aucun message portant le libellé croustillant. Afficher tous les messages
Aucun message portant le libellé croustillant. Afficher tous les messages

18 mai 2016

MOKA AUX NOIX DE PÉCAN


 J'ai reçu récemment ce joli livre : Gâteaux Simplissimes et je me suis mise à marquer les pages dont les recettes m'intéressaient. Et il y en a beaucoup !
Pas besoin d'avoir de grandes connaissances en pâtisserie, car pour les recettes proposées, il suffit de mélanger les ingrédients ensemble dans un saladier puis de les mettre directement dans le plat, et au four !

J'ai testé le moka aux noix de pécan :  C'est un gâteau hyper moelleux au bon goût de cacao et de café.
On prélève une partie de la pâte pour la mettre sur le dessus du gâteau avant cuisson, ce qui donne un effet rustique et croustillant après cuisson.

Pour 12 parts
1  1/3 tasses (200 g) de farine
1/2 tasse (50 g) de cacao en poudre
1 tasse + 2 c. à soupe (125 g) de noix de pécan finement hachées + 1/2 tasse (50 g) coupées en 2
1 tasse (250 g) de beurre doux ramolli
3/4 tasse + 2 c. à soupe (175 g) de sucre
2 oeufs
4 c. à soupe de café soluble dilué dans 1/4 tasse (60 ml) d'eau froide


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Tamiser la farine et le cacao dans un saladier. Ajouter les noix hachées.
Incorporer le beurre à la main, jusqu'à l'obtention de grosses miettes, puis le sucre.
Réser 1/4 de la préparation.
Ajouter les oeufs et le café en mélangeant à l'aide du batteur électrique.
Verser dans un moule à pain de 9 po x 5 po (23 cm x 12,5 cm), graissé et chemisé de papier parchemin  et lisser la surface.

Mélanger les noix de pécan coupées en deux avec la pâte réservée, puis étalez celle-ci sur le gâteau.
Cuire 60 à 70 minutes, jusqu'à ce qu'il soit bien gonflé et qu'un cure-dent inséré au centre, en ressorte propre.
Laisser refroidir 20 minutes avant de démouler. Servir de gâteau froid.
Imprimer la recette



03 mars 2010

ESCALE TROPICALE

Quand j'ai fait les tartelettes "Extravagance intense à la noix de coco", je n'avais besoin que la moitié d'une boite de lait de coco. Comme je suis toujours en manque d'idée pour passer le reste, j'ai doublé la recette de crème en vue de réaliser ces verrines.
La crème à la noix de coco est ici, associée à une mousse à la mangue très légère et pas trop sucrée.
C'est un dessert très frais qui passe bien après un gros repas .

Crème à la noix de coco :
200 ml de lait de coco
1/3 tasse ( 30 g ) de noix de coco, non sucrée, râpée
1 jaune d'oeuf
1 cuillère à table de fécule de maïs
2 cuillères à table de sucre de canne
1/4 tasse ( 60 g ) de beurre non salé

Mousse à la mangue
250 g de mangues bien mûres ( 1 à 2 selon la grosseur )
1 cuillère à thé de gélatine en poudre ou 3,5 g
1 cuillère à table d'eau froide
1/3 tasse ( 80 ml ) de crème 35 %
2 cuillères à table de mascarpone
1 cuillère à table de sucre de canne

Croustillant au coco :
3 cuillères à table de noix de coco, non sucrée, râpée
3 cuillères à table de sucre de canne
1 cuillère à table d'eau


Crème à la noix de coco :
Dans une casserole, chauffer le lait de coco et le coco râpé sans amener le tout à ébullition.
Dans un bol, mélanger au fouet le jaune d'oeuf, la fécule de maïs et le sucre.
Incorporer la préparation chaude de coco au mélange précédent.
Remettre le tout dans la casserole et cuire à feu moyen environ 2 minutes.
Ajouter le beurre et émulsionner avec un mixeur plongeur.
Laisser refroidir 30 minutes au réfrigérateur, puis verser sur les croûtes à tartelettes réservées.
Laisser figer au réfrigérateur, idéalement 24 heures.

Mousse à la mangue
Au robot culinaire, réduire la mangue en purée, puis filtrer celle-ci dans une passoire pour la rendre plus lisse.
Faire gonfler la gélatine dans l'eau pendant 5 minutes.
Dans une casserole, chauffer la purée de mangue sans la faire bouillir, y incorporer la gélatine qui aura été, au préalable, fondue 20 secondes au micro-ondes. Bien mélanger.
Laisser refroidir au réfrigérateur pendant 1 heure jusqu'à ce que le mélange soit froid mais non figé.
Au batteur électrique, monter la crème, le mascarpone et le sucre jusqu'à ce que le tout soit ferme.
Avec une spatule, incorporer la purée de mangue à cette préparation fouettée.

Croustillant de coco :

Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ) et y faire griller le coco environ 10 minutes.
Dans une poêle antiadhésive, faire dorer le sucre et l,eau à feu moyen, puis ajouter le coco grillé et mélanger avec une cuillère de bois de 3 à 4 minutes.
Étendre le mélange sur une plaque ou une feuille de papier parchemin et laisser refroidir à température ambiante.

Montage :
Dans 4 verrines, répartir la crème à la noix de coco, faire de même avec la mousse à la mangue et saupoudrer de croustillant de coco.
Réserver au réfrigérateur au moins 2 heures avant de servir.

(Déclinaison-Tartes-Josée Fiset-Dominique Boué )
Imprimer la recette

01 mars 2010

EXTRAVAGANCE INTENSE À LA NOIX DE COCO


C'est un dessert extrait du génial livre Tartes. La recette originale avait des quantités pour une tarte de 15 cm de diamètre. Parce qu'ici, il n'est pas très courant d'avoir des moules de ce diamètre, j'ai préféré faire des tartelettes. Pour cette raison, j'ai doublé les ingrédients pour les fonds.
J'ai aussi doublé la recette de crème à la noix de coco, car ça m'agace de devoir utiliser juste la moitié d'une boite de lait de coco, et ne pas savoir comment passer le reste. J'ai utilisé la moitié de la crème pour garnir ces tartelettes, et réservé l'autre moitié pour un autre dessert que vous découvrirez prochainement.
Je vous laisse découvrir le reste des ingrédients, vous vous apercevrez que ce sont des tartelettes qui sortent beaucoup de l'ordinaire, je dirais même qu'elles sont assez extraordinaires par leur saveur et leur texture.
Si l'échelle de gourmandise est notée sur 10, ces tartelettes méritent un gros 9 !

Pour 4 tartelettes :

Fond de chocolat, de pacanes et de noix de coco :
1/2 tasse ( 60 g ) de pacanes grillées
1 et 1/2 tasses ( 230 g ) de chocolat au lait, haché
4 cuillères à table de noix de coco, non sucrée, râpée

Crème à la noix de coco :
200 ml de lait de coco
1/3 tasse ( 30 g ) de noix de coco, non sucrée, râpée
1 jaune d'oeuf
1 cuillère à table de fécule de maïs
2 cuillères à table de sucre de canne
1/4 tasse ( 60 g ) de beurre non salé

Croustillant au coco :
3 cuillères à table de noix de coco, non sucrée, râpée
3 cuillères à table de sucre de canne
1 cuillère à table d'eau


Fond de chocolat, de pacanes et de noix de coco :
Au robot culinaire, broyer ensemble tous les ingrédients jusqu'à l'obtention d'une pâte ferme comme de la pâte à modeler.
Prendre des barquettes ou des tartelettes en papier, assez rigides et y déposer la pâte, puis l'étendre avec les doigts en façonnant un rebord.
Réfrigérer.

Crème à la noix de coco :
Dans une casserole, chauffer le lait de coco et le coco râpé sans amener le tout à ébullition.
Dans un bol, mélanger au fouet le jaune d'oeuf, la fécule de maïs et le sucre.
Incorporer la préparation chaude de coco au mélange précédent.
Remettre le tout dans la casserole et cuire à feu moyen environ 2 minutes.
Ajouter le beurre et émulsionner avec un mixeur plongeur.
Laisser refroidir 30 minutes au réfrigérateur, puis verser sur les croûtes à tartelettes réservées.
Laisser figer au réfrigérateur, idéalement 24 heures.

Croustillant de coco :
Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ) et y faire griller le coco environ 10 minutes.
Dans une poêle antiadhésive, faire dorer le sucre et l,eau à feu moyen, puis ajouter le coco grillé et mélanger avec une cuillère de bois de 3 à 4 minutes.
Étendre le mélange sur une plaque ou une feuille de papier parchemin et laisser refroidir à température ambiante.
Concasser le croustillant avec les doigts et répartir sur le dessus des tartelettes.

(Déclinaison- Tartes-Josée Fiset-Dominique Boué )
Imprimer la recette

12 février 2010

VERRINES DE FRAMBOISES, LEMON CURD AU CHOCOLAT BLANC, CROUSTILLANT D'AMANDES




Mon anniversaire date de quelques jours déjà, mais je l'ai fêté le lendemain de la date, avec l'un de mes gâteaux préférés.
Pour le jour même, je voulais quand même marquer le coup, et je me suis gâtée ! N'est on jamais mieux servi que par soi-même ?
La première couche de ces verrines est composée de framboises acidulées.
La deuxième couche, d'un lemon curd mélangé à du chocolat blanc : C'est acidulé mais c'est aussi tout doux et très onctueux.
La troisième couche est un croustillant d'amandes, très sucré.
Ces verrines sont composées de 3 saveurs et 3 textures différentes, mais qui se marient parfaitement ensemble.
Et puis, entre vous et moi, faire des verrines pour son anniversaire, ça nous permet d'avoir une bonne excuse pour éviter de placer toutes les bougies....pas assez d'espace !

Pour 6 verrines:
300 g de framboises congelées
1/2 tasse ( 125 ml ) de gelée de framboises

1 oeuf entier
2 jaunes d'oeufs
3 cuillères à table de sucre
1 cuillère à thé de zeste fin de citron
Le jus de 3 citrons

5 oz ( 150 g ) de chocolat blanc
100 ml de crème 35 %, fouettée en chantilly

Croustillant aux amandes :
2/3 tasse ( 100 g ) de farine
1/3 tasse + 2 cuillères à table ( 100 g ) de beurre
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
3/4 tasse ( 75 g ) de poudre d'amandes
1 cuillère à thé d'extrait d'amande pur


Laisser dégeler les framboises.
Fondre la gelée de framboises au micro-ondes et la mélanger aux framboises.
Répartir la préparation dans 6 verrines et réserver au réfrigérateur.

Chauffer une casserole d'eau et laisser frémir.
Dans un cul de poule, battre au batteur électrique, l'oeuf, les jaunes d'oeufs, le sucre, le zeste et le jus de citron, pendant 3 minutes.
Placer le cul de poule au dessus de la casserole d'eau frémissante et fouetter jusqu'à l'obtention d'une crème ferme.

Incorporer le chocolat blanc haché tout en fouettant pour le faire fondre.
Laisser complètement refroidir avant d'incorporer la crème chantilly.
Répartir la crème dans les verrines et placer au réfrigérateur 20 minutes.

Croustillant aux amandes:
Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Mettre tous les ingrédients dans le bol du robot culinaire, puis sabler la pâte jusqu'à ce qu'elle commence à avoir une texture granuleuse.
Sur une plaque à biscuits couverte d'un tapis de silicone ou de papier parchemin, étaler la préparation.
Mettre au four et cuire pendant 15 à 20 minutes. Il faut brasser le croustillant à la fourchette plusieurs fois, pour qu'il se colore uniformément.
Laisser complètement refroidir avant de finir vos verrines en ajoutant le croustillant sur la crème, selon la quantité que vous désirez.
S'il vous reste du croustillant, il se conserve dans une boite hermétique, à la température de la pièce.
Imprimer la recette

20 janvier 2010

VERRINES POIRES-CHOCOLAT AU CROUSTILLANT D'AMANDES


L'idée première, avant de réaliser ces verrines, était de passer 4 poires qui risquaient de prendre la poubelle, si elles n'étaient pas utilisée rapidement.
Je me suis donc mise à feuilleter La carte des desserts de Patrice Demers. Je me suis inspirée de 3 de ses recettes pour réaliser ce dessert aux 3 textures dont les 3 saveurs se marient parfaitement.
Ces verrines débutent avec une crème au chocolat au lait, onctueuse et toute douce. Elle est surmontée de pulpe de poires caramélisées au sirop d'érable, et pour finir un croustillant au bon goût d'amandes.
Les recettes peuvent être préparées à l'avance et montées au dernier moment, dans la mesure où vous aurez déjà mis la crème au chocolat dans les verrines car il faut impérativement qu'il se soit formé une petite peau sur les crèmes pour que la pulpe de poires ne se mélange pas ou s'enfonce dans la crème au chocolat.

Pour 4 verrines :

Crème au chocolat au lait :
1/2 tasse ( 125 ml ) de lait
1/2 tasse (125 ml ) de crème 35 %
1 cuillère à table de sucre
3 jaunes d'oeufs
1 cuillère à thé de gélatine, soit 2 g ou 1 feuille
1 cuillère à table de lait
1 et 1/3 tasses ( 175 g ) de pastilles de chocolat au lait 40 % de bonne qualité

Pulpe de poires caramélisées au sirop d'érable :
4 poires Bartlett
1/3 tasse ( 80 ml ) de sirop d'érable

Croustillant aux amandes :
2/3 tasse ( 100 g ) de farine
1/3 tasse + 2 cuillères à table ( 100 g ) de beurre
1/2 tasse ( 100 g ) de sucre
3/4 tasse ( 75 g ) de poudre d'amandes
1 cuillère à thé d'extrait d'amande pur


Crème au chocolat au lait :
Dans une tasse, faire gonfler la gélatine avec la cuillère à table de lait. Réserver.
Dans une casserole, porter à ébullition, la lait, la crème et le sucre.
Dans un petit saladier, fouetter légèrement les oeufs.
Tout en fouettant, verser graduellement le liquide bouillant sur les oeufs.
Remettre le mélange dans la casserole et cuire à feu moyen, en brassant constamment, jusqu'à ce que la crème nappe le dos de la cuillère ou qu'elle atteigne 185 F ( 85 C ).
Retirer du feu et ajouter la gélatine qui aura été, au préalable, fondue 20 secondes au micro-ondes. Mélanger.
Déposer les pastilles de chocolat dans un récipient et passer la crème anglaise dans un chinois fin au dessus des pastilles.
Laisser reposer pendant 1 minutes.
À l'aide d'un mélangeur à immersion ( mélangeur plongeur ), émulsionner la crème en prenant soin de laisser le mélangeur dans le chocolat pour éviter la formation de bulles d'air.
Séparer la préparation dans 4 verrines, couvrir de film alimentaire et laisser prendre au réfrigérateur pendant au moins 12 heures.


Pulpe de poires caramélisées au sirop d'érable
Préchauffer le four à 400 F ( 200 C ).
Éplucher les poires, les couper en quartiers et en retirer le coeur.
Mélanger les poires avec le sirop d'érable, les déposer dans un plat allant au four.
Cuire pendant environ 25 minutes en remuant toutes les 5 minutes, jusqu'à ce que les poires caramélisent.
Il est important de brasser les poires à plusieurs reprises pour obtenir une coloration homogène.
Laisser les poires revenir à la température de la pièce.
Au mélangeur plongeur, en faire une purée lisse.
Partager la préparation dans les verrines, au dessus des crèmes au chocolat au lait et remettre au réfrigérateur.

Croustillant aux amandes:
Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Mettre tous les ingrédients dans le bol du robot culinaire, puis sabler la pâte jusqu'à ce qu'elle commence à avoir une texture granuleuse.
Sur une plaque à biscuits couverte d'un tapis de silicone ou de papier parchemin, étaler la préparation.
Mettre au four et cuire pendant 15 à 20 minutes. Il faut brasser le croustillant à la fourchette plusieurs fois, pour qu'il se colore uniformément.
Laisser complètement refroidir avant de finir vos verrines en ajoutant le croustillant sur la pulpe de poires, selon la quantité que vous désirez.
S'il vous reste du croustillant, il se conserve dans une boite hermétique, à la température de la pièce.

Imprimer la recette

24 mars 2009

LES MARDIS AVEC DORIE/TWD: GÂTEAU CROUSTILLANT AUX BLEUETS

Pour ce nouveau Mardi avec Dorie/TWD, c'est Sihan de Befuddlement qui a choisi la recette.
C'est ce qu'on pourrait appeler un gâteau qui " ne paie pas de mine" mais qui est vraiment excellent. Il est très moelleux et très parfumé ! L'ajout des bleuets ne le rend pas sec et le croustillant, sur le dessus, est à tomber.
L'inconvénient, selon moi, de le faire carré, est que celui qui a une part du centre, a une part beaucoup plus grosse que les autres ! Et c'est trop injuste !
Le gâteau bombe à la cuisson, si bien que le centre doit faire presque 3" ( 7,5 cm ) d'épaisseur...et ce n'est pas moi qui est tombée sur cette part...c'est là, qu'il n'y a pas de justice !



Pour le croustillant :
5 cuillères à table de beurre non salé, à température ambiante
1/4 de tasse ( 50 g ) de sucre
1/3 tasse ( 60 g ) de cassonade
1/3 tasse ( 40 g ) de farine
1/4 cuillère à thé de sel
1/2 tasse ( 75 g ) de noix hachées

Pour le gâteau:
2 tasses ( 500 ml ) de bleuets frais
2 tasses ( 240 g ) + 2 cuillères à thé de farine
2 cuillères à thé de poudre à pâte
1/2 cuillère à thé de bicarbonate de soude
1/4 cuillère à thé de sel
1/4 cuillère à thé de cannelle moulue
1/8 cuillère à thé de noix de muscade fraîchement râpée
2/3 tasse ( 130 g ) de sucre
Le zeste râpé de 1 citron
6 cuillères à table de beurre non salé, à température ambiante
2 gros œufs, à température ambiante
1 cuillère à thé d'extrait de vanille pure
1/2 tasse ( 125 ml ) de babeurre


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ) et placer la grille au milieu dans le four.
Beurrer un moule carré de 8 " ( 20 cm ) à parois amovible.

Le croustillant :
Mettre tous les ingrédients sauf les noix dans un robot culinaire et pulser jusqu'à l'obtention de petites boules de pâtes, grosses comme des petits pois.
Incorporer les noix hachées et bien amalgamer.
Réfrigérer jusqu'à l'utilisation.


Pour le gâteau:
Dans un bol, mettre les bleuets et bien les enrober avec 2 cuillères à thé de farine. Réserver.

Dans un autre bol, mélanger la farine, la poudre à pâte, le bicarbonate, le sel, la cannelle et la muscade.

Dans le bol du mélanger, crémer le sucre, le zeste de citron et le beurre jusqu'à ce que le mélange soit crémeux et léger.
Ajouter les oeufs un à un, puis l'extrait de vanille et bien mélanger.

Ajouter les ingrédients secs en alternance avec le babeurre et bien mélanger.
Incorporer les bleuets délicatement avec une spatule.


Verser la préparation dans le moule réservé, puis éparpiller équitablement le mélange de croustillant sur le dessus.

Cuire au four 55 à 65 minutes ou jusqu'à ce que le dessus du gâteau soit bien doré et qu'un cure-dent,inséré au centre en ressorte sec.

Laisser refroidir sur une grille avant de découper en parts.
Imprimer la recette

05 février 2009

BÂTONNETS CROUSTILLANTS DE TOFU À LA SAUCE CHILI SUCRÉE

Je ne suis absolument pas vendue au tofu : Non seulement je n'aime pas la texture, mais je n'y trouve aucun intérêt gustatif.
J'ai donc pris sur moi, pour en cuisiner devant la demande express de monsieur Gourmandises qui aime ça et parce que " c'est super santé " ( sourire devant cet argument...surtout quand tous les soirs, j'entends le craquement des chips qu'il grignote devant la télé ! ).
Alors que dire de la recette ? Monsieur Gourmandises a adoré, la grenouille et moi-même avons adoré la panure et nous nous sommes gavés de salade !
Je dirais donc que c'est pour amateurs de tofu seulement mais que la panure devrait être bien bonne avec du poulet.

1 et 1/2 lb (675 g) tofu ferme aromatisé, au choix
Farine
2-3 oeufs battus
1/3 tasse (80 ml) crème 35 %
3/4 tasse (180 ml) chapelure à l'italienne
1/2 tasse (125 ml) fromage parmesan râpé
1 cuillère à thé de poudre d'oignon
1/2 cuillère à thé de poudre d'ail
1 cuillère à table de poudre de chili
Sel et poivre
1/4 cuillère à thé de poivre de Cayenne
Huile de canola


Couper le tofu en bâtonnets d'environ 3 po (7,5 cm) de long.
Enfariner légèrement les morceaux de tofu.
Mettre les oeufs et la crème dans un bol, et bien les fouetter. Réserver.
Mettre le reste des ingrédients dans un bol, sauf l'huile, et mélanger. Saler et poivrer au goût. Tremper successivement les bâtonnets de tofu dans le mélange d'oeufs, puis dans celui de chapelure. Secouer l'excédent de chapelure et réserver les bâtonnets dans une assiette.
Faire chauffer un bon fond d'huile dans une grande poêle, à feu moyen-élevé.
Y déposer les bâtonnets de tofu et les griller une dizaine de minutes au total, en les tournant à quelques occasions.
Les bâtonnets doivent être bien dorés et croustillants. Les retirer de la poêle et les laisser égoutter sur du papier essuie-tout.
Servir quelques bâtonnets par personne et accompagner d'une salade du chef et de riz mexicain. Servir avec la sauce chili sucrée.


Sauce chili sucrée
1/2 tasse (125 ml) sauce chili (style ketchup)
3 cuillères à thé de poudre de chili
1/2 tasse (125 ml) ketchup
2 cuillères à table de vinaigre de cidre
2 cuillère à thé de sauce Worcestershire
1 cuillère à table de miel ou de sirop d'érable

Dans un bol en vitre, bien mélanger tous les ingrédients.
Couvrir partiellement et réchauffer deux fois pendant 45 secondes au four à micro-ondes en mélangeant entre les opérations. Servir tiède.
(Source:Déclinaison-Le guide cuisine)
Imprimer la recette

07 novembre 2008

VERRINES AUX POMMES ET À L'ÉRABLE



C'est ce que j'appelle le dessert "irréprochable " : Excellent, voire, carrément divin ! Pas exagérément sucré, pas lourd du tout, ce qui fait que ça passe bien après un gros souper et la présentation...Simple mais très raffinée.


Pour 6 à 8 verrines ( selon la grosseur des verrines )

Gelée de sirop d'érable
2 cuillères à thé de gélatine en poudre
1 tasse ( 250 ml ) d'eau
3/4 tasse ( 180 ml ) de sirop d'érable

Pommes confites à l'érable
1/2 tasse ( 125 ml ) de sirop d'érable
5 pommes, pelées et coupées en dés

Croustillant
1/2 tasse ( 60 g ) de farine
3 cuillères à table de cassonade
1/2 cuillère à thé de sel
1/4 tasse ( 60 g ) de beurre non salé, ramolli

Mascarpone au sirop d'érable
3/4 tasse ( 180 ml ) de mascarpone
Le sirop de cuisson des pommes


Pour la gelée de sirop d'érable:
Dans un bol, saupoudrer la gélatine sur 60 ml (1/4 tasse) d'eau et laisser gonfler 5 minutes. Réserver.
Dans une casserole, porter à ébullition le reste des ingrédients.
Ajouter la gélatine et mélanger jusqu'à ce qu'elle soit dissoute. Répartir la gelée dans six jolis verres.
Réfrigérer environ 4 heures.

Pour les pommes confites au sirop d'érable :
Dans une grande poêle, porter à ébullition le sirop d'érable et les pommes.
Laisser mijoter en remuant fréquemment jusqu'à ce que les pommes soient tendres et que le jus soit sirupeux. Laisser tiédir et réfrigérer jusqu'à refroidissement complet, soit environ 2 heures. Égoutter les pommes et réserver le sirop de cuisson.


Pour le croustillant.
Placer la grille au centre du four.
Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Tapisser une plaque à biscuits d'un tapis en silicone ou de papier parchemin.
Au robot, mélanger la farine, le sel et la cassonade.
Ajouter le beurre et mélanger quelques secondes à la fois jusqu'à ce que le tout prenne une texture granuleuse.
Répartir sur la plaque. Cuire au four environ 10minutes.
Remuer et poursuivre la cuisson environ 7 minutes ou jusqu'à ce que le croustillant soit bien doré. Laisser refroidir complètement.

Pour le mascarpone au sirop d'érable :
Dans un bol, fouetter le mascarpone et le sirop de cuisson des pommes jusqu'à ce que le mélange soit mousseux. Réserver.

Pour le montage.
Répartir le mascarpone sur les gelées de sirop d'érable.
Y répartir les pommes. Garnir de croustillant.
Imprimer la recette

07 septembre 2007

CARRÉS AU CARAMEL CROUSTILLANTS DIVINS


Habituellement, quand une recette demande des gavottes, je remplace par des céréales de riz croustillantes.....Mais cette fois j'ai fait l'inverse, car je n'avais plus de céréales....Et ça ne me tentait pas d'aller à l'épicerie à 7 heures le soir....
Je dois vous mettre en garde, car c'est une recette.....Irrésistiblement bonne ! À ne pas garder sous les yeux, car on plonge dans le plat, sans s'en rendre compte !

La recette pour 24 carrés :
¾ tasse ( 70 g) de gavottes émiettées
½ tasse ( 60 g ) de farine tout usage
1/3 tasse ( 70 g ) de cassonade blonde, tassée
¼ cuillère à thé de bicarbonate de sodium
Une pincée de sel
1/3 tasse ( 80 g ) de beurre, fondu
1 boîte ( 300 ml ) de lait concentré sucré
½ tasse ( 100 g ) de cassonade blonde, tassée
½ tasse ( 120 g ) de beurre
Garniture :
1 et ¼ tasses (140 g ) de gavottes émiettées
½ tasse ( 80 g ) de grains de chocolat mi-sucré, fondus


Combiner les gavottes avec la farine, la cassonade, le bicarbonate de sodium et le sel.
Verser le beurre fondu sur la préparation, en remuant pour bien humecter le tout.
Presser au fond d’un plat de cuisson de 8 po x 8 po ( 20 x 20 cm ) tapissé de papier parchemin. Cuire au centre du four préchauffé à 350 °F (180 °C) pendant 10 minutes ou jusqu’à ce que la croûte soit brun doré.

Dans une casserole à fond épais, combiner le lait concentré sucré avec le beurre et la cassonade.
Porter à ébullition, puis baisser le feu et laisser mijoter 8 minutes, en remuant constamment, jusqu’à ce que la préparation soit brun doré. Étendre sur la croûte.

Garniture : Combiner le chocolat fondu avec les gavottes de manière à bien enrober celles-ci.
À l’aide de deux fourchettes, étendre uniformément sur la garniture au caramel.
Réfrigérer jusqu’à fermeté.
Laisser tiédir à la température ambiante avant de servir.
( Source : EagleBrand- recette modifiée )

13 mars 2007

CROUSTILLANT À LA RHUBARBE ET AUX FRAMBOISES


Mi-gâteau, mi-tarte, ce dessert est habituellement préparé avec des pommes, mais vous pouvez l'apprêter avec les fruits de la saison ( baies, cerises, pêches, abricots, poires )
Rectifier alors la quantité de sucre selon l'aigreur des fruits choisis
Ce dessert est délicieux servi chaud, avec de la crème fouettée
J'ai utilisé des fruits surgelés ( je vide mon congélateur ) que j'ai fait décongeler avant de les utiliser


1 et 1/2 tasse ( 180 g ) de farine
2 cuillères à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1/4 tasse ( 50 g ) de sucre
1/4 tasse ( 60 g ) de beurre
1 oeuf battu
125 ml de crème à 10 %

Garniture aux fruits
3 tasses ( 750 ml ) de rhubarbe grossièrement hachée
1 tasse ( 250 ml ) de framboises
1 tasse ( 200 g ) de sucre
1/4 tasse ( 30 g ) de farine
1 oeuf battu
2 cuillères à table de beurre fondu

Garniture croustillante
1 tasse ( 120 g ) de farine
3/4 tasse ( 150 g ) de sucre
1/2 cuillère à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1/4 tasse ( 60 g ) de beurre
2 cuillères à table de crème à 10 %

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sucre
Incorporer le beurre à l'aide de deux couteaux en le coupant finement
Mélanger l'oeuf et la crème et incorporer aux ingrédients secs, en ajoutant un peu plus de crème si nécessaire, jusqu'à l'obtention d'une pâte molle et collante
Avec les mains farinées, étendre uniformément la pâte dans un moule carré de 8 po ( 20 cm ), légèrement graissé

Garniture aux fruits
Dans un bol, mélanger la rhubarbe, les framboises, le sucre et la farine
Mélanger l'oeufs et le beurre fondu, et incorporer délicatement aux fruits
Étendre uniformément sur la pâte dans le moule

Garniture croustillante
Dans un bol, mélanger la farine avec le sucre et la poudre à pâte
Incorporer le beurre à l'aide de deux couteaux
Incorporer la crème de façon à obtenir une préparation friable
En parsemer les fruits

Cuire au four préchauffé à 325 F ( 160 C ) pendant 45 à 50 mn ou jusqu'à ce que le dessert soit bien doré
Au moment de servir, couper en carrés
Télécharger la recette