GÂTEAU AUX NOIX DE MIMI THORISSON


Ma belle- soeur Élaine est venue passée quelques jours à la maison la semaine dernière et en fouillant dans ma bibliothèque de cuisine, elle s'est aperçue que nous avions le même livre de Mimi Thorisson : Les nouvelles recettes de la table de Mimi. Elle en anglais et moi en français.

Elle avait repéré cette recette qui pour moi était passée complètement inaperçue parce que je n'avais pas lu l'introduction : Mimi écrivait  : "De toutes les recettes de ce livre, c'est sans doute celle que j'ai confectionnée le + cette année. Elle était au programme de tous nos ateliers, presque tous les jours au menu de notre table et je l'ai aussi faite très souvent pour nous. On a pourtant du mal à comprendre son succès. Car il y a dans ce livre bien d'autres recettes plus impressionnantes ou qui donnent envie de craquer. Mais il y a dans ce gâteau quelque chose qui n'est pas perceptible à première vue. Parce qu'il est délicieux sans être trop sucré, ce qui est agréable en soi. Quand on regarde ce gâteau, il ne provoque aucun frisson d'excitation, mais on en tombe amoureux dès la première bouchée. Du meilleur amour qui soit : pas un feu de paille, mais un amour durable".

Je n'ai absolument rien d'autre à ajouter, tout est dit. Sauf, peut être, que j'ai doublé les ingrédients et adapté le temps de cuisson car la recette originale était pour un moule à cheminée de 18 cm et je n'ai pas ça ici, je ne suis même pas certaine que ça se vende dans les magasins du Québec.


Pour 8 à 10 personnes
300 g de noix de Grenoble + des cerneaux pour la décoration
1 1/2 tasse (250 g) de sucre
2/3 tasse (160 g) de beurre à température ambiante
6 gros oeufs
6 c. à soupe de rhum brun
2 c. à soupe de miel (de sarrasin)
1 c. à café d'extrait de vanille
2 pincées de sel
1/2 tasse (75 g) de farine
6 c. à soupe (60 g) de fécule de maïs
2 c. à café de levure chimique

Sucre à glacer pour la finition
Crème fouettée pour servir


Préchauffer le four à 350 F (180 C). Graisser une moule à cheminée de 9 po (23 cm) de diamètre.

Au robot culinaire, mixer finement les noix.

Dans le bol du batteur sur socle, mélanger les noix et le sucre. Incorporer le beurre, les oeufs, le rhum, le miel, l'extrait de vanille et le sel.

Ajouter la farine, la fécule de maïs et la levure, qui auront, au préalable, été tamisées ensemble et bien mélanger.

Verser la pâte dans le moule préparé et enfourner pour 50 minutes ou jusqu'à ce qu'un pique inséré au centre, en ressorte propre.

Démouler et laisser refroidir 10 minutes.


Saupoudrer un peu de sucre à glacer dans une poêle, ajouter les cerneaux de noix réservés et faire cuire quelques secondes à feu moyen pour que les noix dorent légèrement.
Disposez-les sur le gâteau.
Saupoudrer de sucre à glacer et servir avec de la crème fouettée.

Imprimer la recette


Commentaires

  1. Bonjour Isabelle, tu m'as donné le goût de faire moi aussi cette recette ça l'air délicieux et surprenant qu'il y a juste 1/2 tasse de farine! Petite question pour les noix, on les hache pour faire une poudre ou on doit avoir encore des petits morceaux? Merci pour ces belles recettes, Anik.

    RépondreEffacer
  2. Bonjour Anik,
    Oui, il n y a que 1/2 tasse de farine et de la fécule de maïs ( afin que ce soit plus léger)... les noix, tu les mixes au robot culinaire afin d avoir une poudre fine, mais si tu veux avoir de la texture, tu peux les mixer moins finement

    RépondreEffacer
  3. Einfach nur lecker lecker lecker!
    Grüße,
    Jesse-Gabriel der deinen Blog sehr sehr gerne mag

    RépondreEffacer
  4. Bonjour , cela fait un moment que je bave devant mon écran et cette fois, c'est décidé, je vais le tester ! Juste une question : 300g de noix c'est bien de noix décortiquées qu'il s'agit ?

    RépondreEffacer

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)

Messages les plus consultés