DES MERVEILLEUX POUR LES MERVEILLEUSES MAMANS QUE NOUS SOMMES


Mon Ian est dans une classe de 18 élèves très allumés et très tricotés serrés. Il y a parmi ses amis, Amaury, un petit français avec qui il s'entend super bien et qui le fait bien rigoler quand il parle de yaourt !
Dimanche dernier, Amaury a invité Ian et quand je suis allée le chercher, j'ai été invitée à prendre un café et que font les français autour d'un café ? On parle de bouffe, ou de nos expériences de bouffe.
Les parents d'Amaury ont vécu quelques temps à Lille avant de venir au Québec, et Delphine m'a demandé si j'avais déjà fait des merveilleux.

J'en avais déjà faits au chocolat, mais pas comme ceux que Delphine me décrivait. Elle m'a parlé de meringue, de crème légère et de copeaux de chocolat ou de miettes de spéculoos.
Je me suis dit que ce serait un Merveilleux dessert  de fêtes de mères pour les merveilleuses mamans que nous sommes toutes :)

J'en ai faits une bonne quantité afin de faire goûter à Delphine et à toute sa famille  et je me suis retrouvée à échanger ces Merveilleux, sur le stationnement de l'école ! Ça faisait très dealeuse de desserts.
Pour la forme, elle m'a dit que c'était tout à fait cela, maintenant, pour le goût, j'attends son verdict.
Mon verdict à moi, c'est que c'est de la bombe ce dessert, léger comme un nuage et très addictif.

Techniquement, c'est assez simple à réaliser, la meringue française étant la plus facile à faire. Il faut juste être assez délicat pour glacer les meringues de crème fouettée.

Bonne fête à toutes les mamans !

Pour 28 Merveilleux
Les meringues françaises :
5 blancs d'oeufs
1 1/4 tasses (250 g) de sucre

Chantilly :
2 tasses (500 ml) de crème 35 %
1/2 c. à café (2,5 ml) de crème de tartre (pour stabiliser la chantilly)
1/4 tasse (25 g) de sucre à glacer

1 tablette (100 g) de chocolat noir
1 tablette (100 g) de chocolat blanc


Meringues :
Préchauffer le four à 195 F (90 C).
Chemiser 2 plaques à biscuits de papier parchemin et réserver.

Dans le bol du batteur sur socle, muni du gros fouet, battre les blancs d'oeufs puis quand ils commencent à mousser, ajouter le sucre, un peu à la fois.
Battre jusqu'à ce que les blancs soient fermes et brillants.

Mettre la meringue dans une poche à pâtisserie, munie d'un embout lisse et dresser des boules de 5 cm de diamètre sur une plaque à pâtisserie chemisée de papier parchemin.
Enfourner pour 1 h 30

Laisser le four légèrement ouvert pour que les meringues ne sèchent pas.


Crème fouettée :
Dans le bol du batteur sur socle, muni du gros fouet, battre la crème avec la crème de tartre et le sucre à glacer, jusqu'à obtenir une chantilly ferme (la texture est correcte quand le fouet laisse des trace dans la crème).
Réserver au réfrigérateur.

À l'aide de la mandoline, et en faisant bien attention de ne pas s'enlever un bout de doigt, faire des copeaux  avec les tablettes de chocolat.

Montage :
Prendre deux meringues de diamètre identiques.
Couper les pointes des meringues afin de les stabiliser l'une sur l'autre.
Déposer sur une des meringues, sur la pointe coupée, de la crème fouettée.
Positionner la deuxième meringue par dessus (la partie plate sur le dessus).
Enrober le tout de crème fouettée (les côtés et le dessus), puis rouler dans les copeaux de chocolat.
Garder au réfrigérateur en attendant le dégustation.
Imprimer la recette


Commentaires

  1. Je ne connais pas ce beau dessert qui est le merveilleux!

    RépondreSupprimer
  2. je confirme que le "merveilleux" est une tuerie !
    croyez-moi ! je suis originaire de la région de Lille

    RépondreSupprimer
  3. Ça à l’air délicieusement bon et léger. ...mais petite question:la française que je suis se demande ce que veut dire "très allumé set très tricot serrés "😮

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas si tu as vu sur mon blog mais j'en ai un en grande version à partager, c'est vrai que c'est absolument trop bon. Faudrait que je teste la version mini

    RépondreSupprimer
  5. Moi aussi je suis originaire d'à côté de Lille et j'adore les merveilleux qu'on ne trouve pas partout, alors je vais peut-être me laisser tenter par ta recette... si le verdict de Delphine est positif...
    BigBiz
    Peggy

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)

Messages les plus consultés