29 décembre 2012

BÛCHE TIRAMISU


Je me suis arrêtée sur ce dessert, le matin de Noël, alors que je recevais mes beaux-parents le soir même. J'avais trop d'idées de desserts en tête et je n'arrivais pas à me décider.  J'hésitais entre un dessert à la crème de marrons, mais je n'étais pas certaine que mes beaux-parents apprécieraient,  un dessert à base de pâte à choux, des verrines, un gâteau au chocolat...Des fois, "trop, c'est comme pas assez".
Deux jours avant, j'avais fait mon épicerie et comme j'hésitais déjà, j'avais pris du mascarpone "au cas où". Noter que c'est pour ce cela qu'il n'y a jamais de place dans mon réfrigérateur...à cause des "au cas où".

Mon idée de dernière minute s'est avérée être un excellent choix, tout le monde a apprécié, du plus petit au plus grand. Personnellement, j'ai préféré la texture de la bûche plutôt que celle d'un vrai tiramisu.

Ne sachant pas si je publierais de nouveau avant la fin de cette année, je vous souhaite une belle et gourmande année 2013.

Biscuit roulé :
4 oeufs, séparés
1 tasse + 2 c.à soupe (125 g) de sucre
2/3 tasse (100 g) de farine
1/4 tasse (60 g) de beurre

Crème tiramisu :
1/3 tasse (65 g) de sucre
4 jaunes d'oeufs
500 g (1 lb) de mascarpone
3 c.à soupe (45 ml) d'Amaretto

Sirop de trempage :
150 ml de café serré
2 c.à soupe (30 ml ) d'Amaretto

Finition :
Cacao pour saupoudrer


Biscuit roulé :
Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Beurrer une plaque à pâtisserie de 14,5 po x 9,5 po (37 cm x 24 cm), puis la chemiser de papier parchemin. Réserver.

Fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre pour les faire blanchir. Incorporer la farine puis le beurre fondu.
Battre les blancs d'oeufs en neige ferme, puis les incorporer délicatement au mélange précédent.
Étaler la pâte et bien égaliser la surface avec une spatule.
Cuire au four 10 minutes.
À la sortie du four, retourner le biscuit sur un torchon humide et roulez-le dans le linge.


Crème tiramisu :
Fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Incorporer le mascarpone en fouettant puis incorporer l'Amaretto.

Mélanger le café avec l'Amaretto.
Dérouler le biscuit et imbibez-le du sirop de trempage..
Étaler dessus les 2/3 tiers de la crème tiramisu.
Rouler le gâteau puis l'entourer de film alimentaire. Réserver au frais 2 heures.
Lorsque la bûche est réfrigérée, couper une des extrémités et placez-la dur le dessus de la bûche.
Recouvrir du reste de crème tiramisu puis saupoudrer de cacao.

Imprimer la recette

27 décembre 2012

BROWNIE GRAND SOIR CHOCOLAT, CAFÉ ET NEIGE DE COCO


J'espère que vous avez tous passé un joyeux Noël et que vous n'êtes pas au fond du lit avec la grippe ou une crise de foie.

Pour notre réveillon de Noël, j'ai fait dans le "presque pas de cuisine". Le midi, nous avions déjeuné au restaurant, à Joliette, avant d'aller au cinéma voir Bilbo, le hobbit.
Avant de rentrer dans la salle, nous sommes passés par le comptoir nous ravitailler en popcorn et bonbons. Du coup, quand nous sommes sortis de la séance, nous n'avions vraiment plus faim.
Nous avons donc réveillonné avec un bloc de foie gras sur du pain grillé et un plateau de fromage. Il y a bien pire dans la vie.
À Noël, ça prend forcément du chocolat pour Monsieur Gourmandises, et il a trouvé son bonheur dans ce brownie très corsé, le café amplifiant le goût du chocolat.
Je n'en ai pas mangé beaucoup parce que j'avais ma dose de sucre pour la journée, mais le peu que j'ai goûté, je l'ai trouvé vraiment extra bon et fondant.

Pour 16 carrés :
3/4 tasse (150 g) de sucre
3/4 tasse (150 g) de cassonade
3/4 tasse (120 g) de farine
1/3 tasse (40 g) de cacao
1 1/3 tasses (220 g) de pépites de chocolat noir
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de sel
3/4 tasse + 2 cuillères à table (210 g) de beurre
2 oeufs
1 tasse (250 ml) de café fort
1 cuillère à thé (5 ml) d'extrait de vanille

Pour le décor
1/3 tasse (40 g) de noix de coco râpée


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Beurrer un moule carré de 8 po (20 cm) et chemisez-le de papier parchemin.

Dans un saladier, combiner les deux sucres, la farine, le cacao, les pépites de chocolat et le sel. Réserver.

Dans une casserole, mettre le beurre et le café et faire chauffer jusqu'à ce que le beurre soit fondu.
Verser la préparation très chaude sur les ingrédients secs et bien mélanger.
Incorporer les oeufs, puis l'extrait de vanille.

Verser la préparation dans le moule préparé puis enfourner pour 40 minutes.

Laisser refroidir au moins 1 heure avant de démouler et de couper en carrés et servir saupoudré de noix de coco râpé.

Inspiré de Cuisine Actuelle Décembre 2012
Imprimé la recette

24 décembre 2012

MOUSSE AU CHOCOLAT BLANC "CANNE DE NOËL"


Je me suis inspirée d'une recette aperçue sur Pinterest pour réaliser ces verrines de Noël.
C'est une mousse au chocolat blanc, aromatisée à la menthe, colorée pour le visuel et décorée de canne de bonbon. C'est simple, c'est beau et c'est bon...et ça fait très Noël.
Les mousses peuvent être préparées jusqu'à 48 heures à l'avance et réservées au réfrigérateur. Dans ce cas là, ne décorer qu'au moment de servir.

Sur ce, je vous souhaite un très beau Noël !

Pour 6 personnes :
250 g de chocolat blanc, en pastilles ou coupé en morceaux
1 1/2 cuillères à thé (7,5 ml) d'essence de menthe poivrée
1/4 tasse (60 ml) de lait
3 gros oeufs, séparés
1 1/2 tasses (375 ml) de crème 35 %
Pour décorer :
Colorant rouge
Quelques cannes de bonbon. écrasées


Mettre le chocolat blanc, l'essence de menthe et le lait dans un bol résistant à la chaleur sur une casserole d'eau bouillante, en s'assurant que le bol ne touche pas l'eau.
Chauffer jusqu'à ce que le chocolat soit fondu, en remuant régulièrement.

Laisser refroidir 5 minutes, puis incorporer les jaunes d'oeufs un à la fois et bien mélanger.
Fouetter la crème en pics mous dans un bol, puis incorporer délicatement au mélange chaud jusqu'à la préparation soit homogène.

Dans une autre autre bol, battre les blancs d'oeufs en neige ferme.
Incorporer délicatement le mélange précédent dans les blancs d'oeufs.


Si vous voulez faire des couches les couches roses et blancs, placer la moitié du mélange dans un autre bol et incorporer le colorant alimentaire jusqu'à ce que la préparation soit homogène.

Réfrigérer les deux préparations quelques heures.
Quand les mousses sont prises, remplir 6 verrines en alternant les couleurs.
Décorer avec des cannes de Noël écrasées finement.
Les mousses peuvent être préparées jusqu'à 48 heures à l'avance et réservées au réfrigérateur. Dans ce cas là, ne décorer qu'au moment de servir.

Imprimer la recette

22 décembre 2012

PARTICIPATIONS AU CONCOURS "GAUFRES ET AUTRES DÉLICES"


Il y a 6 participations au jeu que j'avais organisé pour gagner Gaufres et autres délices, les recettes de la Maison Méert. Ce qui n'est pas beaucoup mais cela laisse toutefois une chance sur six aux participants de gagner ce magnifique livre.

Aussi, je vous demanderais un peu d'aide pour déterminer le gagnant.
Je vous propose de voter, de la façon suivante, dans les commentaires , sous cet article (et pas ailleurs, s'il vous plait) :
5 points pour votre recette préférée
3 points pour votre seconde recette préférée
1 point pour votre troisième recette préférée

Les votes sont ouverts jusqu'au 29 Décembre 2012, minuit, heure de Montréal.
Ce qui serait bien, ce serait d'aller voir lire les recettes et de laisser un commentaire aux participants, ils se sont donnés la peine :)

Merci à tous !






20 décembre 2012

POT DE CRÈME À LA VANILLE


Je vous ai parlé du coffret "Cuisiner avec les enfants" mardi et vous ai vanté combien j'aimais ce livre, bien fait avec des recettes super intéressantes.
En voici la preuve avec ces pots de crème à la vanille carrément délectables.

Quand j'ai fait mes macarons la semaine passée, ce sont les jaunes d'oeufs que je cherchais à passer dans une recette. J'ai bien pensé aux crèmes brûlées, mais je réservais ma crème 35 % pour ma sucre à la crème. Je n'avais plus le choix que d'essayer cette recette qui demande peu d'ingrédients.
Le fait que ce soit fait avec des jaunes d'oeufs donne une texture de crème brûlée, mais en moins gras.

J'ai doublé les quantités proposées dans le livre, car elles sont pour 4 personnes et moi, j'avais 10 jaunes d'oeufs à passer et j'ai allongé le temps de cuisson, car le temps indiqué n'était pas suffisant.
À tester avec vos enfants, ils vont adorer et vous aussi.


Pour 8 personnes :
4 tasses (1 litre) de lait 2%
1 gousse de vanille
10 jaunes d'oeufs
1 tasse (200 g) de sucre


Verser le lait dans une casserole. Couper la gousse de vanille dans la longueur, retirer les graines avec la pointe d'un couteau.
Ajouter les graines dans le lait et faire chauffer jusqu'à ébullition.

Dans un saladier, battre les jaunes d'oeufs puis ajouter le sucre. Mélanger rapidement jusqu'à ce que le mélange blanchisse.
Verser progressivement le lait bouillant sur les oeufs en continuant de fouetter.
Verser la préparation dans 8 ramequins.

Préchauffer le four à 300 F (150 C).
Déposer les ramequins dans un plat à gratin, remplir le plat d'eau bouillante jusqu'à mi-hauteur des ramequins, puis mettre au four pour 40 minutes.

Vérifier la cuisson en piquant la pointe d'un couteau dans la crème, elle doit ressortir sèche.
Retirer alors les ramequins du four et du bain-marie.
Laisser refroidir au réfrigérateur avant de vous régaler.

Imprimer la recette

18 décembre 2012

SOURIRES À LA PÂTE À TARTINER AUX NOISETTES


Pour réaliser ces adorables petits biscuits, j'ai utilisé l'emporte pièce Sourire du coffret "Cuisiner avec les enfants", préparé la pâte à biscuits classique de "Mon atelier de biscuits décorés"  et les ai garnis de la pâte à tartiner aux noisettes de Patrice Demers.

J'aime tellement les deux premiers ouvrages que je n'hésite pas à vous en faire la suggestion pour vos cadeaux de noël. Certains savent déjà que je vais cuisiner à l'école avec les enfants, et je peux dire que pour intéresser les enfants, il faut que ce soit de la cuisine ludique, il faut piquer leur curiosité et surtout, les laisser faire en leur donnant les bonnes informations.
Dans le livre Cuisiner avec les enfants, les recettes sont super intéressantes, elles sont simples mais recherchées. Ce ne sont pas juste des sandwichs pain-jambon-fromage comme j'ai vus dans d'autres bouquins, ici, on leur propose de faire des panna cotta, des bouchées de rouleaux de printemps.
Les ustensiles qui viennent avec le coffrets sont vraiment mignons, surtout l'emporte-pièce et le minuteur "poule".
 J'ai d'ailleurs essayé une recette que j'ai faite avec Ian et que tout le monde a adoré. Je la publierais cette semaine.
Le livre Mon atelier de biscuits décorés est vraiment génial aussi. La pâte à biscuit que j'ai essayée est celle que, désormais, je vais refaire à chaque fois que je voudrais faire des biscuits décorés.
Elle ne bouge pas à la cuisson et elle garde la forme qu'on lui a donnée à la découpe et en plus, les biscuits sont très bons. Elle est faite avec du sirop de maïs, c'est certainement le pourquoi du comment.
Il ne reste qu'à choisir parmi les 200 modèles de biscuits décorés, rassemblés par thème (Noël, la Fête des mères, Paris, New York, Londres, le jardin et les fleurs, les animaux et les chaussures, l'alphabet et les nombres, etc.), et à utiliser les cinquante formes données en patron pour réaliser toute une collection de petits objets à manger !




Pour 24 biscuits simples ou 12 biscuits sandwichs
2 1/4 tasses (340 g) de farine ordinaire
3/4 tasse (110 g) de farine avec levure incorporée
1/2 tasse (100 g) de sucre
1/2 tasse (120 g) de beurre salé, coupé en dès
125 ml (1/2 tasse) de sirop de maïs
1 gros oeuf, légèrement battu
1/2 recette de pâte à tartiner aux noisettes


Tamiser les farines dans le robot culinaire. Ajouter le sucre et pulser pour bien mélanger.
Ajouter le beurre et pulser jusqu'à l'obtention d'une chapelure fine.

Une fois que le beurre est bien incorporé, ajouter le sirop de maïs et l'oeuf.
Pulser jusqu'à ce que la pâte de forme autour de la lame.

Emballer la pâte dans du film alimentaire et réfrigérer jusqu'à l'emploi ou abaisser la pâte de suite.

Abaisser la pâte sur un plan de travail fariné sur une épaisseur de 1/4 po (5 mm).
Découper les formes à l'aide d'un emporte-pièces puis les placer sur des plaques à pâtisserie chemisées de papier parchemin.

Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Cuire les biscuits entre 14 et 18 minutes, selon votre four.

Une fois les biscuits refroidis, les garnir deux par deux de tartinade aux noisettes

Imprimer la recette

16 décembre 2012

MACARONS POUR LES PANIERS DE NOËL 2012


Cette année, j'ai cru que je n'arriverais pas à finaliser mes paniers gourmands, j'avais et j'ai encore beaucoup d'autres occupations, mais au final, je m'en suis pas trop mal sortie et je trouve que je me suis plutôt bien organisée parce que j'avais fait ma planification sur papier et que je n'ai pas dérogé de ma liste.
J'ai passé deux matinées dans les macarons. Ne me demandez-pas si je veux en manger un...Je n'en veux plus, j'en ai faits un peu plus de 200! J'en ai conditionnés dans des jolies boites (Martha Stewart), pour offrir et le reste est au congélateur pour les fêtes de fin d'année.

Ça fait des années que je fais des paniers gourmands pour offrir à Noël. Je peux donc vous donner quelques conseils :
Ne pensez pas faire quelques économies sur les cadeaux en faisant vos paniers, parce que c'est + ou- dispendieux, selon les produits que vous mettrez dedans.
Faites vos confitures lorsque c'est la bonne saison des fruits, et seulement si vous avez de très bons prix.
Acheter votre sucre et votre cassonade bien avant les fêtes : les épiciers augmentent leurs prix au moment où on les utilise le plus.
Recycler vos pots et les jolies bouteilles et menacer les gens à qui vous offrez vos confitures, que s'ils ne vous redonnent pas les pots, vous ne les remplirez plus.
Si c'est la 1ère année que vous préparez des paniers, vous ne pourrez pas encore savoir, mais si vous n'avez aucun retour ou commentaires sur le contenu de vos paniers, ne leur en faites plus. Je préfère avoir une critique négative sur un contenu, parce que c'est normal que nous ayons des goûts différents, plutôt que pas un mot...

Beaucoup de personnes m'ont écrit pour que je leur donne des suggestions de paniers de Noël, j'aurais aimé le faire plus tôt, mais mieux vaut tard que jamais.
Vous pourrez aussi prendre des idées sur Vivre délicieusement, pour des recettes de biscuits, il y en a pour tous les goûts.

Cette année, j'ai mis dans mes paniers :
Des macarons- 4 variétés
La liqueur des fées
Des chouchous maison
Des croustilles aux amandes
Des orangettes
Du caramel à la fleur de sel
Du beurre de pommes
Confitures d'abricots


Ian voulait offrir des biscuits pains d'épices aux amis et aux surveillantes de son école. Étant donné la longue liste d'amis, j'ai multiplié la recette par 3. J'ai préparé la pâte en après midi, puis en rentrant de l'école, nous avons découpé et cuit les biscuits, ce qui n'a pas pris trop de temps, car j'ai depuis cet été, j'ai deux fours qui me permettent de cuire 6 plaques de biscuits en une seule fois. Un vrai bonheur !


Pour les macarons, j'ai utilisé la méthode à la meringue italienne, recette tirée du superbe livre de Jérôme Cellier : Mes cours de cuisine.


Même si j'ai trouvé la méthode plus facile qu'avec le meringue française, 50 % de ma production avait une petite pointe sur le dessus des coques. Mathieu m'a expliqué que cela pouvait venir de mes blancs d'oeufs.
Il avait résolu le problème en utilisant des blancs d'oeufs pasteurisés qui donne une meringue moins ferme qu'avec les blancs d'oeufs de mes poules.

Pour 20 macarons :
Pour le temps pour tant :
100 g de sucre à glacer
100 g de poudre d'amandes
1 blanc d'oeuf liquéfié* (voir note) (35 g), à température ambiante
Colorant alimentaire en poudre

Pour la meringue italienne :
100 g de sucre
1 blanc d'oeuf (35 g) liquéfié à température ambiante
30 g d'eau

Ganache au chocolat noir à la cerise:
90 g de chocolat noir à 50 % de cacao
50 g de crème 35 %
1 c. à thé d'extrait de cerise

Ganache au chocolat blanc à la rose :
125 g de chocolat blanc
50 ml de crème 35 %
1 c.à soupe de sirop de rose

Chantilly au Spéculoos
125 ml de pâte de Spéculoos
250 ml de crème 35 %

Dulce de leche maison ou du commerce

*Note :Il est préférable de clarifier les oeufs à l'avance (au moins 24 heures et jusqu'à 3 ou 4 jours) et de laisser les blancs au réfrigérateur.
Ainsi, ils se liquefieront et il sera plus facile de les peser précisément.
De plus, ils s'incorporeront mieux à la préparation.
En revanche, sortez-les 2 heures avant de préparer vos macarons, car ils doivent être à température ambiante, et passez-les au tamis afin de les rendre complètement fluide.

Tant pour tant :
Mélanger le sucre à glacer avec la poudre d'amandes et ajouter un peu de colorant si vous le souhaitez.
Mixer le tout au robot culinaire, puis ajouter 35 g de blanc d'oeuf.

Meringue italienne :
Dans une casserole, chauffer l'eau et le sucre.
pendant ce temps, verser 35 g de blanc d'oeuf dans le bol du batteur sur socle, mais ne commencez pas à battre tout de suite.
Porter le sirop à 118 C, en surveillant la température à l'aide d'un thermomètre à sonde.
Lorsqu'il atteint 110 C, battre le blanc d'oeuf à vitesse maximale.
Lorsque la température de 118 C est atteinte, retirer le sirop du feu et réduire la vitesse du robot.
Attendre que les bulles aient disparu dans le sirop, puis verser doucement sur le blanc monté en neige, tout en continuant de battre, et ce jusqu'à complet refroidissement des parois du bol.

Appareil à coques :
Incoporer en deux fois la meringue italienne dans la première préparation, puis "macaronez" en fin de mélange pour obtenir une pâte bien lisse qui doit s'étaler.

Préparer une plaque de cuisson recouverte de papier parchemin.
Remplir une poche à pâtisserie munie d'une douille de 6 mm et dresser des billes de 3 cm de diamètre, espacées d'autant et en quinconce.
Placer la douille à 1 cm de la plaque pour réaliser les coques.
Taper légèrement la plaque sur le plan de travail, de façon à supprimer l'éventuelle petite pointe formée par la douille sur le dessus des coques.
Laisser croûter les coques pendant une vingtaines de minutes à l'air libre : leur surface doit devenir mate et presque sèche au toucher.

Cuisson :
Préchauffer le four à 160 C (325 F), en position chaleur tournante, et faites cuire les coques pendant 15 minutes.
Au bout de 10 minutes de cuisson ( pas avant), entrouvrez le four pendant 10 secondes pour laisser la vapeur s'échapper, puis refermez.
Sortir les coques du four et laissez-les refroidir complètement sur une grille avant de les décoller délicatement du papier.

Garnir les macarons avec la garniture de votre choix.
Placez-les dans une grande boite en plastique, au réfrigérateur et patienter jusqu'au lendemain.


Ganache au chocolat noir :
Mettre le chocolat noir en pastille ou coupé en morceaux dans un bol.
Faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition, puis ajouter l'extrait de cerise.
Verser la crème chaude sur le chocolat et remuer pour qu'il fonde parfaitement, jusqu'à l'obtention d'une crème bien lisse.
Mettre au réfrigérateur pour 1 à 2 heures, afin que la ganache prenne, mais n'attendez pas qu'elle soit trop froide.

Ganache au chocolat blanc à la rose :
Mettre le chocolat blanc en pastille ou coupé en morceaux dans un bol.
Faire chauffer la crème jusqu'au point d'ébullition, puis ajouter le sirop de rose.
Verser la crème chaude sur le chocolat et remuer pour qu'il fonde parfaitement, jusqu'à l'obtention d'une crème bien lisse.
Mettre au réfrigérateur au moins 2 heures, afin que la ganache prenne.

Chantilly au Spéculoos
Dans une casserole, mettre la crème et la pâte de biscuits Spéculoos. Faire chauffer doucement jusqu’à ce que la pâte à biscuits Spéculoos ait fondu et que le mélange soit homogène.

Verser la préparation dans un saladier et couvrir de film alimentaire.
Réfrigérer minimum 3 heures.

Quand la préparation est bien refroidie, la battre au batteur électrique jusqu’à l’obtention de pics fermes.
Imprimer la recette

Décharge :
Je fais partie du programme agents de liaison pour Vivre délicieusement et je bénéficie d’avantages en raison de mon affiliation au groupe. Les opinions exprimées dans ce blogue n’engagent que moi.

14 décembre 2012

MERVEILLEUX AU CHOCOLAT


Ce dessert porte parfaitement son nom, c'est un dessert tout simplement merveilleux.
La recette est une fois de plus, tirée du superbe livre Gaufres et autres délices de la maison Méert (qui est à gagner, je vous le rappelle).
Le merveilleux est composé de deux meringues françaises, de la mousse au chocolat et recouvert d'un glaçage au chocolat à l'huile de noisette et de Rice Krispies. C'est croquant, fondant et très chocolaté.
Les meringues et la mousse au chocolat peuvent être préparées à l'avance. Il ne vous restera qu'à glacer les Merveilleux au dernier moment.
Une belle suggestion de dessert pour le temps de fêtes.

Pour 10 Merveilleux au chocolat :

Il vous faudra :
Meringue :
4 blancs d'oeufs
120 g de sucre
120 g de sucre à glacer + un peu pour saupoudrer

1 recette de mousse au chocolat noir (clic)

Glaçage :
600 g de chocolat
55 ml d'huile de noisette
75 g de riz soufflé (type Rice Krispies)


La meringue :
Au batteur, montez les blancs d'oeufs en neige avec le sucre.
Quand ils sont montés, incorporer le sucre à glacer à la maryse et mélanger délicatement.

Avec une poche à pâtisserie, dresser des boules de 5 cm de diamètre sur une plaque à pâtisserie chemisée de papier parchemin.
Saupoudrer de sucre à glacer et enfourner pour 2 à 3 heures à 90 C (195 F).
Laisser le four légèrement ouvert pour que les meringues ne sèchent pas.

Préparer la mousse au chocolat.


Pour chaque Merveilleux, superposer 2 meringues, en les faisant tenir ensemble avec de la mousse au chocolat, puis les recouvrir entièrement de mousse au chocolat à l'aide d'une petite spatule.
Réserver au frais, congélateur ou réfrigérateur, jusqu'à ce que la mousse soit prise.

Préparer le glaçage :
Fondre le chocolat au bain marie, ajoutez l'huile de noisette et le riz soufflé quand le chocolat est encore chaud.

Napper les Merveilleux en les posant sur une grille et en versant le glaçage au riz soufflé.
S'ils étaient au réfrigérateur, vous pouvez les déguster tout de suite.
S'ils étaient au congélateur, il faudra attendre 2 à 3 heures.

Imprimer la recette

13 décembre 2012

TOURNEDOS DE SAUMON


Il y avait bien longtemps que je ne m'étais pas autant régalée avec du saumon mais quand vous saurez que j'ai refait une recette d'Antoine Sicotte, ça n'étonnera personne. J'aime son émission et j'aime le gars qui ne se prend pas pour un autre...Je suis fan !
Avec les fêtes de fin d'année qui arrivent plus rapidement qu'on ne le voudrait, ce plat est une très
 belle suggestion de plat principal, surtout si vous avez fait plein de bouchées pour l'apéro.

Le saumon est fondant comme c'est pas possible, très goûteux, bien relevé mais non piquant.
Ian a fait comme moi, il s'est resservi une seconde fois, chose vraiment inhabituelle chez nous.
C'est ma recette coup de coeur de fin d'année !

Pour ceux qui auraient manqué l'émission l'épicerie, hier soir :
Sur touTv (clic) 

Pour 4 personnes :
900 g de filets de saumon (coupe du centre)

Marinade
1/2 tasse (125 ml) de sauce Frank's RedHot Original
1/2 tasse (125 ml) de sirop d'érable
6 c. soupe (90 ml) d'huile végétale
2 oignons verts, ciselés
1 lime, pour le jus et le zeste
1 c. à soupe (15 ml) de gingembre frais, râpé
2 c. à soupe (30 ml) d'ail, hachée
1 c.à soupe (15 ml) de sauce soya




Retirer toutes les arrêtes du saumon et couper en travers (vertical) du filet 8 morceaux d’un pouce et quart (3 cm) de largeur.

Prendre chacun de ces morceaux et couper en deux dans l’épaisseur sans aller jusqu’au bout. Enrouler chaque morceau sur lui-même pour former un rond comme un tournedos.

Piquer avec un cure-dent pour le tenir. Déposer les tournedos de saumon dans un plat en pyrex prêt pour recevoir la marinade.

Mélanger tous les ingrédients de la marinade et déposer sur les tournedos de saumon. Laisser mariner 2 heures au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 400 °F (200 °C). Marquer les tournedos sur une grille et finir au four 5 min avec un peu de marinade dessus.

Servir accompagné de riz.
Imprimer la recette

11 décembre 2012

RIZ AU LAIT À LA PÂTE DE SPÉCULOOS


Il est relativement facile de trouver maintenant de la pâte de Spéculoos et des biscuits Spéculoos à Montréal et même en région. Mais j'ai été drôlement surprise d'être contactée par Radio Canada, cet été, pour que je cuisine quelques recettes avec des Spéculoos. Ma première réaction a été de penser, que je n'étais pas la bonne personne pour parler des Spéculoos, car je ne suis pas belge, puis, j'ai constaté, parce qu'on me le faisait remarquer, que je les utilisais beaucoup pour cuisiner.

Donc par une belle journée d'été, Johane Despins et son équipe sont venues filmer dans ma cuisine, pendant que je préparais des desserts aux Spéculoos.
J'ai préparé 3 recettes : Une recette de mon livre Pomme, la mousse de mascarpone aux spéculoos, pommes caramélisées, des carrés « gâteau au fromage » aux Spéculoos et des choux à la chantilly de Spéculoos. Les 3 recettes seront en ligne sur le site de l'Épicerie, après la diffusion de l'émission qui aura lieu mercredi 12 Décembre à 19h30.

Quand on m'a téléphoné pour m'annoncer la date de diffusion de l'émission, je me suis dit qu'il serait bien que je prépare quelque chose aux Spéculoos pour illustrer le propos.
J'ai repris ma recette de base de riz au lait, et je l'ai aromatisée à la pâte de Spéculoos. Pour les quantités de pâte et de sucre, j'y suis allée à tâtons : j'ai ajouté les ingrédients, un peu à la fois, entre chaque test de dégustation.
Le résultat n'est pas trop sucré et goûte bien les Spéculoos. Grâce à l'ajout de la pâte, le riz au lait est hyper crémeux.
Un dessert à déguster tiède, c'est bien meilleur !

Pour 6 personnes
1 tasse ( 200 g ) de riz arborio
4 tasses ( 1 litre ) de lait 3,25 %
1 gousse de vanille, fendue et grattée
1/2 tasse (125 ml) de pâte de Spéculoos
1/2 tasse (100 g) de sucre


Étuver le riz : Mettre le riz dans une casserole, puis le recouvrir d'eau.
Porter à ébullition.
Quand l'eau est absorbée, égoutter le riz dans un tamis et le rincer à l'eau froide.

Chauffer le lait avec la gousse de vanille. Dès l'ébullition, ajouter le riz égoutté.
Dès la reprise de l'ébullition, mettre au ralenti. Brasser régulièrement pendant 30 minutes ou jusqu'à ce que le mélange ait épaissi et que les grains de riz soient tendres.

Retirer la gousse de vanille, puis ajouter le sucre et la pâte de Spéculoos. Bien mélanger.
Verser la préparation dans 6 ramequins ou coupes et laisser refroidir à température ambiante.
Imprimer la recette

10 décembre 2012

GOUGÈRES AU PARMESAN, SALADE DE CRABE ET CREVETTES NORDIQUES


Je vous ai raconté comment je me suis procuré un beau stock de poisson et de fruits de mer en rencontrant le nordique Marius et bien, lors de mon achat, j'ai fait une réserve de crabe.
J'ai acheté des sections mais aussi du crabe déjà décortiqué, bien pratique quand on veut faire dans le raffiné mais qu'on est pressé (ou qu'on n'a pas envie de passer 2 heures à préparer une salade).

Je trouve que c'est une belle suggestion de plat pour les fêtes qui s'en viennent.
Lorsque je reçois, je fais toujours un apéro dînatoire parce que les gens adorent les petites bouchées, les petites portions, ou les petites verrines. Du coup, je ne fais plus d'entrée et mon plat principal cuit pendant qu'on papote et qu'on sirote. C'est très convivial.

Je ne vous parlerais pas une fois de plus de mon amour pour la pâte à choux, vous allez dire que je radote mais pour un apéro dînatoire, c'est toujours l'idée qui me vient en premier.
Je vous conseille de faire votre mayonnaise maison pour accompagner cette salade, c'est bien meilleur et très facile à réaliser.

Gougères au Parmesan
125 ml (1/2 tasse) d'eau
125 ml (1/2 tasse) de lait
120 g (1/2 tasse) de beurre coupé en morceaux
1 pincée de sucre
1 pincée de sel
150 g (1 tasse) de farine
1 tasse (100 g) de parmesan, râpé
4 oeufs à température ambiante

Un peu de parmesan râpé pour saupoudrer

Salade de crabe et crevettes nordiques
250 g de crevettes nordiques
250 g de chair de crabe
1/2 tasse (125ml ) de céleri finement haché
2 oignons verts finement hachés
Le zeste d'un citron
1 cuillère à table (15 ml) de jus de citron
1 cuillère à table  (15 ml) de persil haché
1/2 tasse (125 ml) de mayonnaise
Poivre

Gougères :
Dans une casserole à fond épais, faire bouillir l'eau, le lait, le beurre, le sel et le sucre.
Lorsque le mélange est arrivé à ébullition, verser d'un seul coup la farine et remuer vigoureusement à l'aide d'une cuillère en bois durant 1 minute jusqu'à l'obtention d'une boule de pâte qui se détache complètement du fond de la casserole.
Verser cette boule dans le bol du mélangeur, muni du fouet, puis ajouter le fromage et mélanger.
Ajouter les oeufs un à un tout en fouettant rapidement. Il faut que la pâte à choux ait une consistance bien lisse, mais il ne faut pas qu'elle soit trop souple.
Mettre la pâte dans une poche à pâtisserie munie d’un embout lisse.

Préchauffer le four à 220 C (425 F).
Faire des tas de pâte d'un diamètre de 1 po (2,5 cm) sur une plaque à biscuits recouverte de papier parchemin ou d’un tapis de silicone.
Saupoudrer de parmesan.

Cuire 10 minutes, puis baisser le four à 190 C (375 F) et continuer la cuisson 15 minutes. Sortir les gougères du four et laisser refroidir sur une grille.

Salade de crabe et crevettes nordiques
Mettre les crevettes dans un saladier et effilocher la chair de crabe. Mélanger.
Ajouter tous les autres ingrédients dans le saladier et mélanger. Couvrir et réfrigérer pour que les saveurs se développent.

Montage :
Couper les gougères en deux puis remplir la partie inférieure de salade de crabe et crevettes nordiques et recouvrir de la partie supérieure de la gougère.
Imprimer la recette

07 décembre 2012

MOUSSE AU CHOCOLAT NOIR


Je suis dans la vie, une personne très, très patiente et tolérante, mais depuis presque un mois, il y a une bande de cons (appelons un chat, un chat) qui s'amusent à laisser des commentaires anonymes sur mon blogue, avec des liens en anglais et complètement absurdes. Je me suis dit que quand ils verraient que je ne publiais pas leurs messages, ils arrêteraient. Et bien non ! Ils n'arrêtent pas et ce ne sont pas moins de 20 commentaires chaque jour, que je suis obligée de supprimer.
Comme ça me tape sur les nerfs et que j'ai autres choses à faire dans la vie, j'ai donc modifié le paramétrage des commentaires et il est désormais impossible de laisser des commentaires anonymes. Il vous faudra donc vous enregistrer si vous voulez commenter. Voilà, c'est dit, on n'en parle plus et on passe à des choses bien plus intéressantes.

Maintenant, il faut que je vous parle de cette recette. En fait, cette mousse n'est qu'un élément d'une recette qui sera publiée bientôt et qui est tirée de  Gaufres et autres délices, les recettes de la Maison Méert. (Il y a un concours pour gagner ce livre : ici)
Vous me direz qu'une mousse au chocolat, c'est une mousse au chocolat, et bien pas celle-ici.
J'ai adoré le côté technique de sa réalisation avec un résultat qui vous laisse croire qu'on vient d'effectuer un tour de magie : On débute par un sabayon auquel on ajoute le chocolat fondu, puis de la crème chantilly.
Le mélange est assez liquide mais une fois que vous l'avez réfrigéré, on obtient une mousse au chocolat riche et onctueuse...et mousseuse !
Désormais, je ferais mes mousses au chocolat de cette façon, car bien que technique, la méthode est très simple pour un résultat que je trouve fabuleux.
J'en connais qui vont dire :"Oui, mais ça prend un thermomètre à bonbon! " Je ne le répèterais jamais assez, mais si vous voulez réussir vos desserts en jouant avec la température du sucre, le thermomètre est indispensable. Profitez de Noël, pour le mettre sur votre liste de cadeaux, prenez-en un électronique qui n'a pas besoin d'être taré. Ça coûte une dizaine de dollars et c'est bien utile.

Pour environ 4 tasses (1 litre) de mousse au chocolat
2 tasses (500 ml) de crème 35 % bien froide
5 jaunes d'oeufs
2 oeufs
1/2 tasse (100 g) de sucre
40 ml d"eau
10 oz (300 g) de chocolat noir à 66 % de cacao


Monter la crème 35 % en la fouettant en chantilly, puis réfrigérer le temps de préparer les autres étapes.

Verser les jaunes d'oeufs et les oeufs entiers dans la cuve du batteur sur socle et commencer à tourner.
Parallèlement, faire chauffer le sucre et l'eau jusqu'à ce que le thermomètre à bonbon indique 248 F (120 C). Quand la température est atteinte, verser ce sirop sur les oeufs.
Continuer de battre jusqu'à refroidissement. Vous obtenez ainsi un sabayon.


Fondre le chocolat au bain-marie, puis le verser dans le sabayon et mélanger.
Verser la préparation obtenue sur la crème chantilly et mélanger délicatement à la spatule.
Réserver la mousse au réfrigérateur quelques heures, car elle est liquide.
Une fois réfrigérée, elle se sera transformée en mousse que vous pourrez servir aussitôt.

Imprimer la recette

05 décembre 2012

QUICHE À LA PANCETTA ET À LA ROQUETTE


La pâte à tarte est faite avec des noix de pin, ce qui la rend très fondante et croustillante.
J'achète désormais la pancetta au kilo, chez Mayrand. C'est super avantageux au niveau du prix et cela me permet de la couper moi-même avec la trancheuse et de faire des lardons si j'en ai envie. Sans compter, qu'on a le choix, il y a toutes sortes de pancetta : piquante, médium, poivrées etc...
Et puis, cette quiche contient de la roquette, un de mes pêchés mignons.
C'est un plat des plus savoureux. On oublie complètement la boite de sel car avec la pancetta et le parmesan, c'était limite un peu trop salé à mon goût, mais je ne suis pas franchement une référence, car je ne suis une fana du sel.

Pour 6 à 8 personnes :
Pâte :
1 3/4 tasses (270 g) de farine
1/2 tasse (75 g) de noix de pin grillées, concassées
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de sel
1/2 tasse (120 g) de beurre froid, en morceaux
2 cuillères à table (30 g) de graisse végétale froide
1/3 tasse (80 ml) d'eau glacée

Garniture :
340 g (12 oz) de pancetta piquante, en lardons
1 cuillère à table (15 ml) d'huile d'olive
4 oignons verts, ciselés
2 tasses (500 ml) de roquette
1 tasse (250 ml) de lait
3 oeufs battus
1 cuillère à thé (5 ml) d'origan séché
1 tasse (100 g) de parmesan râpé


La pâte :
Dans le bol du robot culinaire, mélanger la farine, les noix de pins concassées et le sel.
Ajouter le beurre et la graisse sur le mélange puis pulser une vingtaine de fois, jusqu'à ce que le mélange soit grumeleux.
Ajouter l'eau glacée et pulser jusqu'à ce que la pâte se forme en boule sur la lame.
Envelopper la pâte de film alimentaire et réfrigérer 1 heure.

Garniture :
Préchauffer le four à 375 F (190 C). Beurrer généreusement une moule à tarte de 9 po (23 cm) et réserver.
Abaisser la pâte sur un plan de travail fariné et en foncer le moule à tarte préparé.
Placer une feuille d'aluminium et des pois secs sur l'abaisse et cuire dans le bas du four 15 minutes.
Retirer l'abaisse du four et la débarasser de la feuille d'aluminium et des pois secs.

Dans une poêle, faire revenir la pancetta dans l'huile d,olive.
Ajouter les oignons verts et cuire encore 3 minutes.
Retirer du feu, ajouter la roquette, mélanger et réserver.
Dans un bol, battre le lait et les oeufs et réserver.

Disposer le mélange de pancetta et de roquette dans le fond de la quiche et parsemer d'origant.
Ajouter le parmesan et verser le mélange de lait et d'oeufs.

Cuire dans le bas du four 45 minutes ou jusqu'à ce que la lame d'un couteau piquée au centre en ressorte presque propre.
Laisser reposer sur le comptoir 10 minutes avant de servir.


Imprimer la recette

03 décembre 2012

GÂTEAU AUX BANANES AU SIROP DE CARAMEL


Je pensais avoir fait tous les gâteaux ou pains aux bananes possibles et imaginables jusqu'à ce que je trouve cette recette dans le Grand Livre Marabout de la Pâtisserie Facile, 600 recettes.
Ce livre est une traduction et adaptation de recettes de magazines australiens. Il est séparé en 11 chapitres (Tout chocolat, carrés, biscuits, pâte à choux, cupackes, tartes etc...) tous plus appétissants les uns que les autres avec un choix énorme de recettes par catégorie. Il y a deux index : un, avec les recettes classées par ordre alphabétique et un index avec les recettes classées par ingrédients. C'est un très beau cadeau à offrir ou à s'offrir.

Quand je lis un livre de cuisine, je regarde d'abord qui l'a écrit, qui a fait les photos, la traduction et la mise en page, etc...Ensuite, je regarde les recettes. Lorsque j'ai lu que les recettes venaient d'Australie, une petite lumière s'est allumée, m'avertissant qu'il fallait que je fasse attention aux mesures, car en Australie, on utilise les mesures impériales, différentes des nôtres, que ces mesures avaient été converties en mesures métriques...et que personne ne convertit de la même façon.
J'ai donc moi-aussi adapté, surtout quand j'ai vu que pour eux, deux bananes donnaient 460 g. Soit les bananes étaient géantes ou il y avait une erreur dans la quantité de bananes.

Le gâteau est franchement extra et tellement fondant. Contrairement à ce que pourraient laisser croire les quantités de sucre, il n'est pas trop sucré.

Pour 9 à 12 personnes
Gâteau aux bananes :
1/2 tasse (120 g) de beurre
3/4 tasse (150 g) de sucre
2 oeufs
4 bananes bien mûres
3/4 tasse (120 g) de farine avec levure incorporée
3/4 tasse (120 g) de farine
1/2 cuillère à thé (2,5 ml) de bicarbonate de sodium
3/4 tasse (110 g) de noisettes torréfiées et finement hachées

Sirop de caramel
1/2 tasse (100 g) de cassonade
2 cuillères à table (30 g) de beurre coupé en morceaux
2/3 tasse (160 ml) d'eau


Préchauffer le four à 350 F (180 C).
Beurrer un moule carré de 8 po (20 cm) et chemisez-le de papier parchemin. Réserver.

Dans le bol du mélangeur, muni du fouet, battre le sucre et le beurre, jusqu'à ce que la préparation soit légère et mousseuse.
Ajouter les oeufs, un à la fois, puis les bananes écrasées, les farines tamisées avec le bicarbonate, puis les  noisettes et bien mélanger.

Verser la pâte dans le moule et enfourner pour 45 minutes.

Préparer le sirop de caramel :
Chauffer la cassonade et le beurre à feu doux, jusqu'à ce que le beurre soit fondu.
Ajouter l'eau et porter à ébullition en remuant, puis retirer du feu.

Quand le gâteau est cuit, faire des petits trous sur le dessus avant de verser le sirop chaud sur le gâteau.
Laisser complètement refroidir avant de couper en parts et de déguster.
Imprimer la recette

J'ai effectué le tirage cette fin de semaine pour déterminer le gagnant du coffret Les Simpsons, Donuts.
C'est Yo, qui a été tirée au sort. Bravo et merci à tous de vos participations.