GÂTEAU REINE ÉLISABETH


Le gâteau Reine Elisabeth est apparu dans plusieurs livres de recettes d'un océan à l'autre au cours des années.
Certains affirment que la recette était une favorite de la Reine mère et qu'elle fut donnée à des groupes pour amasser des fonds durant la deuxième guerre mondiale.Une recette retrouvée de l'est du Quebec portait la mention suivante;"cette recette ne doit pas être distribuée mais vendue pour des oeuvres charitables au prix de 15 cents"

En réponse à notre question au Queen Mother's Lady-in-Waiting (club anglais du Palais de Buckingham qui répond aux questions des gens au nom de la Reine) "Nous sommes au regret de vous dire,que même si nous connaissons cette recette depuis plusieurs années,elle ne provient, ni du palais de Buckingham, ni de Clarence House..Toutefois comme Sa Majesté a établi une règle,dûe aux nombreuses demandes, de ne jamais donner ses recettes favorites, j'ai bien peur de devoir vous dire que si vous désirez inclure cette recette dans un livre, il faudra le nommer gâteau aux dattes et aux noix sans y mettre de références à la Reine Mère."
(Source : The Forties chapter, _A Century of Canadian Home Cooking)


Après mon pudding anglais au chocolat et au caramel écossais, (la roll's des desserts ) le gâteau Reine Élisabeth est un des meilleurs gâteaux que j'ai mangés

Le gâteau :
1 tasse ( 190 g environ ) de dattes en dés
1 tasse ( 250 ml ) d' eau bouillante
1 cuillère à thé soda à pâte (bicarbonate )
1 et½ tasses ( 180 g )de farine
1 cuillère à thé poudre à pâte (levure chimique )
¼ cuillère à thé de sel
1 oeuf (extra gros) (ou deux petits)
¼ tasse ( 60 g ) de beurre
1 tasse ( 200 g ) de sucre

Sauce caramel : ( j'ai doublé la recette... et je vous conseille de le faire aussi )
5 cuillères à soupe de beurre
½ tasse ( 90 g ) de cassonade
6 cuillères à soupe de crème 35%
¼ tasse ( 60 ml ) de noix de coco râpée
¼ tasse ( 60 ml ) de noix de Grenoble hachées

Mélanger les dattes, l'eau bouillante et le soda.

Tamiser ensemble la farine, la levure et le sel. Réserver.

Battre l'oeuf, incorporer le beurre et le sucre. Battre jusqu'à consistance lisse. Ajouter le mélange de dattes et le mélange de farine. Brasser jusqu'à consistance lisse.

Verser dans un moule beurré et enfariné de 8 x 8 (20 cm ). Cuire dans un four à 375°F (190 C ) pendant 25 minutes environ.

Sauce caramel : Mettre le beurre, la cassonade et la crème dans une casserole, mêler, amener à ébullition, couvrir et mijoter de 10 à 15 minutes à feu très doux.

Retirer du feu et ajouter la noix de coco et les noix.

Retirer le gâteau du four, et préchauffer le à broil .
Piquer le gâteau un peu partout à l'aide d'un couteau, et le recouvrir de la sauce. Mettre sous le gril environ 5 min, en surveillant la cuisson de très près.

Laisser refroidir et servir.
(source Sukie-forum Recettes du Québec )

Commentaires

  1. Quel source d'inspiration et de découverte ton blog !
    Je n'ai jamais fait de pudding mais voici 2 belles recettes pour m'y mettre et qui ont l'air délicieuses à déguster !

    RépondreSupprimer
  2. Isa, je ne sais pas comment tu fais, mais tes recettes ont toujours l'air facile tout en étant succulentes! Merci encore une fois :-)

    RépondreSupprimer
  3. merci beaucoup pour vos commentaires, j apprécie énormément
    mamounia... je sais pas comment je fais... c est facile pour moi la cuisine... je suis dans mon trip ! lol

    RépondreSupprimer
  4. Nous aussi c'est notre gâteau préféré. Je crois que j'ai la recette de Jeanne Benoit. Ressemble à la tienne. Quand il encore chaud, on passe au travers facilement ! Miam !

    RépondreSupprimer
  5. au réveil, je craque!!! ça c'est du gateau de roi, ou de reine ou je m'y connais pas, que la couronne le rejette ou pas!

    RépondreSupprimer
  6. raymonde

    tiède c est vrai que c est encore meilleur

    alhya

    t as du flair ma belle.. (mais mon pudding anglais au chocolat est encore meilleur

    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  7. Moi aussi ce sont mes deux desserts préférés. Je suis connue comme la 'reine' du Queen Elizabeth dans ma famille.

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour,

    Je reçois demain vendredi et je désire faire le gâteau Reine-Élizabeth de Sukie.

    Par contre, j'ai des questions.

    - pour l'oeuf,j'ai gros (pas extra-gros ni petit). Combien dois-je en mettre?
    - pour la crême 35%, laquelle dois-je utiliser? Je serais portée à dire celle à cuisson compte-tenu qui faut l'amener à ébullition, mais est-ce qu'une crême champêtre ou à fouetter peut faire l'affaire?
    - à la fin, lorsque que je remets le gâteau à broil pendant 5 min en le surveillant de très près, je surveille quoi exactement? Je sais que la question à l'air bizarre, mais la manière que c'est formulé, ça me donne l'impression qu'il pourrait arriver une catastrophe...

    Concernant les dattes, comme j'y suis allergique, je vais faire comme pour le pudding anglais au chocolat et caramel écossais... je vais remplacer les dattes par des raisins secs.

    Merci pour ton aide

    RépondreSupprimer
  9. venise

    pour l oeuf, tu mets 1 oeuf

    la crème 35 %, moi je prends la régulière
    pour le broil, il faut que tu surveille que le dessus du gâteau ne brule pas, faut juste que ce soit doré

    les raisins secs, c est une bonne idée

    voilà, j espère t avoir renseignée
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  10. Question qui semble stupide mais... quand vous dites que vous avez doublé la sauce caramel pour le gâteau Reine-Élizabeth est-ce que c'est la sauce doublée qui est mentionnée dans les ingrédients ou si c'est celle qu'on doit doubler ???

    RépondreSupprimer
  11. la recette de sauce indiquée est celle que tu dois doubler

    RépondreSupprimer
  12. Bonjour isabelle,
    je souhaite faire ce gâteau mardi pour l'anniversaire de ma mère. Toutefois, je me demandais si je pouvais le faire dans un moule cheminé??? qu'en penses-tu?

    merci marie-christine (marsyl)

    RépondreSupprimer
  13. allo marie-christine

    c est sans problème que tu peux utiliser un moule à cheminée...la seule chose est qu,il te faudra surement réajuster le temps de cuisson...car il va être plus haut, moins épais...

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Isa,
    Le gâteau était délicieux. Je l'ai finalement fait dans mon moule à charnière. Il était magnifique et tout le monde a apprécié.

    Je n'ai toutefois pas doublé la sauce (mon beurre arrivait à sa fin...) mais on en a eu amplement.

    J'étais septique que mon chum aimerait quand il saurait que c'est fait avec des dattes .... mais non, il a adoré.

    bonne journée
    marie-christine

    RépondreSupprimer
  15. merci beaucoup marie-christine :)
    moi aussi, je trouve que ça ne goute pas trop les dattes...c est comme le pouding anglais...pas fichu de deviner qu'il y a des dattes dedans..à moins d'y laisser un noyau

    RépondreSupprimer
  16. C'est le meilleur gâteau Reine-Élisabeth que j'ai fait/mangé! Il est assez léger et ça met en valeur le caramel!
    Vraiment délicieux, j'ai hâte d'essayer le pudding anglais dont tu parles... Merci!

    RépondreSupprimer
  17. merci beaucoup Chloé de ton commentaire :) bien contente que tu ais aimé.
    le pouding anglais...tu ne sera pas déçue!

    RépondreSupprimer
  18. À la prochaine occasion, je l'essaie!
    Vrai qu'il a l'air très très bon!
    J'ai hâte!

    RépondreSupprimer
  19. Salut

    Je connais ce gâteau depuis l'enfance. Je détestais alors tout ce qui contenait des dates - soupir - parce que j'étais une enfant difficile (à table, on s'entend ;) ). Mais les carrés aux dates de ma mère on vite fait de remédier à cette lacune.

    Quant au gâteau Reine-Elisabeth, la version que j'ai connue contient aussi des noix de Grenoble, mais dans la pâte plutôt que le glaçage. C'est tout aussi bon!

    On trouve les deux versions de la recette sur le site cuisine du Québec. Vous l'aurez deviné, ce gâteau est un classique des gâteaux pour occasions spéciales au Québec.

    RépondreSupprimer
  20. J'ai toujours entendu dire que ce gâteau avait été créé par le chef de l'hôtel Reine-Élizabeth à Montréal et qu'il avait été un des mets typiques de l'endroit. Ce dessert aurait été une spécialité incontournable de l'hôtel à cette époque (mais je ne sais pas de quelle époque il s'agit...)

    RépondreSupprimer
  21. Je me suis trompée et j'ai mis seulement 1 tasse de farine, une demie tasse de beurre et 1 tasse et i tiers de dattes....oulala un excellent résultat malgré tout!

    RépondreSupprimer
  22. @Le principal est que tu aies aimé :)

    RépondreSupprimer
  23. Combien de temps pouvons nous conserver ce gateau au réfrigérateur

    RépondreSupprimer
  24. Wow!!!! J'adore ce gateau, il est au four présentement et sa sent bon partout dans la maison. J'ai envie d'en faire un pas mal plus gros, genre de moule 33x23, peux tu m'aider pour les quantités des ingrédients du gateau???
    merci, magnifique blogue.

    RépondreSupprimer
  25. Salut. Magrand mèere a eu 90 ans aujourd'hui, et elle rafolle des dattes. Habituellement, je lui apporte de mes carrés aux dattes, mais cette fois ci j'ai ajouté un Reine Elizabeth. Wow!! Solide!! Tout le monde l'ont adoré, et mes soeurs et moi pensions même pouvoir revenir a la maison avec un morceau, mais ma grand mère, qui n'en revenait pas comment bon il était, en a décidé autrement... La prochaine fois je double la recette pour un 9x13 (donc quadruple la sauce...). Merci

    RépondreSupprimer
  26. Bonjour,
    En tant que Lyonnaise, j ai voulu teste votre belle recette. Le gateau est tres tres moelleux, un délice! Par contre, la croute est dure... Bien quelle soit tres bonne, j aurai aime quelque chose de plus moelleux... Ai-je rate mon beau gateau? Merci d avance pour votre réponse

    RépondreSupprimer
  27. non, vous n'avez rien loupé, c'est normal que la croûte soit dure, c'est le caramel qui fait cela :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour votre réponse! Me voilà rassurée, de toute facon, il n en reste plus une miette :). Bonne continuation!

      Supprimer
  28. merci pour la recette un vrai délice je viens de la réaliser ,juste j'ai pas mis de caramel dessus mais de la confiture de datte un vrai délice
    merci je vais mettre le lien de votre recette dans mon blog

    RépondreSupprimer
  29. On trouve la recette en particulier sur les blogs canadiens, et pour cause, car c'est lors d'un voyage de la reine Elizabeth d'Angleterre en 1965 au Québec que le chef du château Fontrenac lui prépara ce gâteau. Il le nomma le gâteau Reine Élisabeth en l'honneur de la reine.

    RépondreSupprimer
  30. Ce gâteau, s'il n'est pas royal, mériterait de l'être. J'aime bien les gâteaux aux noms "princiers". Comme ma compatriote lyonnaise j'ai trouvé la croûte un peu dure, ce n'est pas désagréable mais on ne s'attend pas à ce type de texture étant donné la texture du reste. Là où je me suis posé des questions en faisant la recette, c'est avec votre phrase : "Retirer le gâteau du four, et préchauffer le à broil ." Ce "à broil" m'a posé problème, j'ai pensé que c'était peut-être un réglage particulier de four canadien, avant de tout simplement me dire que ça devait être une faute de frappe pour "grill". Enfin c'est mon explication... J'avais vu cette recette ailleurs, mais la vôtre m'a plus "parlé" et je la garde donc dans mon carnet (comme d'autres de vos vraiment bonnes recettes)! Un merci de Bretagne, Isa !

    RépondreSupprimer
  31. Je fais un PS à mon commentaire pour dire que malgré tout, si j'en juge par les précisions données par certaines personnes, ce gâteau a tout de même quelque chose de royal puisqu'il est malgré tout en lien avec une reine (même si ce n'est pas la même, et même si en effet il ne s'agit pas d'un "gâteau préféré"). Mais il est juste, pour le chef qui l'a créé, de ne pas oublier qu'il est né de l'imagination et du savoir-faire d'un professionnel de la cuisine... Cela dit, ça aurait été bien triste de l'appeler simplement "gâteau aux noix et aux dattes". Plutôt Gâteau Frontenac, ou Gâteau (nom du chef, oublié ce n'est pas juste !!!) ou encore "gâteau de la visite de la Reine" (j'aime bien ces vieux noms de gâteaux, qui étaient souvent très longs)...

    RépondreSupprimer
  32. Encore moi : ah ben je n'avais pas lu les commentaires à fond à l'époque : "le broil" !!!! Voilà que je constate que ce n'est pas du tout une faute de frappe sur "grill" (qui c'est vrai ne s'expliquait pas étant donné la position des lettres sur le clavier), mais c'est tout simplement le mélange du dessus... Quelle rigolade, et ouf que ça n'avait pas d'incidence sur la réussite de la recette !!!

    RépondreSupprimer
  33. Euh... là je JURE que c'set la dernière fois que je ré-ré-ré écris immédiatemetn après un premier post !!! C'est toujours au sujet de "à broil" ! La rigolade continue, car après vérification, non ça ne veut pas dire "le machin du dessus", et ça concerne bien le grill, comme je supposais au départ, mais... ce n'est pas du tout une faute de frappe (comme j'ai dit elle ne s'expliquait pas tellement non plus) . "Saint Gougoule" qui d'habitude trouve tout ne m'a rien dit quand j'ai cherché du côté des équivalents "français du Québec/français de France", la seule chose que j'aie trouvée serait un mot anglais qui veut dire "gratiner", ou alors une histoire de ""porte du four ouverte". Bon encore une fois mes erreurs d'interprétation ne m'ont pas empêché de réussi cette recette, mais quelle aventure ce mot !!! Je suis une super habituée des sites québécois, d'une part parce que j'ai une mijoteuse (et qu'ici en France ça n'a pas pris ce type de cuisson, les Françaises préfèrent visiblement le concept inverse : la cocotte minute) mais d'autre part je vais beaucoup sur les sites québecois de cuisine et pâtisserie classique, au four; et jamais je n'avais vu ce terme de "à broil" Qui peut m'éclairer ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. le broil est le gril...il faut gratiner le dessus de ton gâteau pour que ce soit caramélisé :)

      Supprimer
    2. Merci beaucoup Isa, c'est ce que j'avais fait. J'aurai bien ri avec cette histoire à rebondissements !!! En tout cas c'est très gentil à toi de répondre, souvent les blogueuse ne le font pas. La recette est très bonne, mais comme je viens d'en faire la remarque (autre message) : on est quanr même très très très proche du Sticky toffee cake (sublime !!!) britannique, aussi bien pour le gâteau que pour la sauce. Je ne sais pas ce qu'en penses les autres goûteurs et goûteuses ?...

      Supprimer
  34. Je trouve tout de même cette "création" très très très fortement "inspirée" du fameux" Sticky toffy cake" britannique, aussi bien pour le gâteau aux dattes que pour la sauce...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. il y a beaucoup de desserts "anglais" faits à base de dattes, ça donne tout le moelleux.
      je fais un gâteau pouding aux dattes avec du cacao et une sauce au caramel ainsi que le gâteau du bûcheron qui a aussi une base de dattes et j'y ajoute des pommes :)

      Supprimer
    2. Oui c'est vrai que les dattes donnent du moelleux, et que, vérification faite (miam miam) on n'en sent pas vraiment le goût (pour celles et ceux qui n'en raffoleraient pas). Ce que je voulais dire, c'est qu'on parle d'une" création", or pour moi c'est pratiquement un copié-collé du sticky toffee cake , ou disons (allez je vais être gentille) une "petite variante". Ce qui n'empêche pas ce gâteau d'être très très bon, et donc merci encore Isa pour cette recette bien expliquée (comme les autres recettes de ce merveilleux site).

      Supprimer

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)

Messages les plus consultés