ACRAS DE MORUE


Si je devais participer à mon propre concours de petites bouchées pour gagner le livre  Festins des Fêtes, je présenterai ces acras de morue, car j'adore ces beignets et qu'ils créent une dépendance.
Pour la recette, on utilise de la morue salée qu'il ne faut surtout pas oublier de dessaler dans l'eau froide, sinon, ça risque d'être immangeable ! J'ai changé l'eau de trempage 6 fois.
Les acras sont légèrement piquants mais pas trop pour que les enfants puissent en manger.
Ce n'est pas la première fois que j'en mangeais, mais, c'était une première pour la réalisation.
À déguster à l'apéro avec...du ti-punch bien sur !

Note : La gagnante du livre Cupcakes sera affichée demain.

450 g (1 lb) de morue salée

Court-bouillon :
1 oignon, coupé en deux
2 clous de girofle, piqués dans chaque moitié de l’oignon
1 feuille de laurier
1 branche de thym
2 gousses d’ail
12 tasses ( 3 litres ) d'eau froide

Pâte :
2 et 1/4 cuillères à thé de poudre à pâte ( levure chimique )
1/3 tasse ( 80 ml ) de lait, tiède
1 et 1/4 tasses ( 165 g ) de farine
1/2 cuillère à thé de poivre noir
1 cuillère à thé de piment de Cayenne
2 œufs, jaunes et blancs séparés
Le jus de 1 lime
3/4 tasse ( 180 ml ) d'eau
3 gousses d’ail dégermées, hachées finement
1 piment fort (Scotch Bonnet, jalapeño, habanero ou piment oiseau), haché finement
4 oignons verts, hachés finement ou ciboulette
3 cuillères à table de persil plat, haché finement
Huile pour friture (de canola ou d’arachide)



Dessaler la morue en la laissant tremper dans l’eau pendant 24 heures au réfrigérateur.
Changer l’eau régulièrement.

Préparation du court-bouillon:
Dans une grande casserole ou une cocotte, déposer l’oignon piqué de clous de girofle, la feuille de laurier, le thym, l’ail, l’eau ainsi que les filets de morue dessalés, égouttés.
Porter à ébullition sur feu vif. Lorsque le mélange se met à bouillir, réduire le feu et laisser mijoter environ 10 minutes.
Égoutter la morue et enlever au besoin la peau et les arêtes résiduelles.
Émietter la chair à la main ou la hacher au robot pour obtenir une texture plus fine.
Réserver au réfrigérateur.

Pâte :
Dans un petit bol, diluer la poudre à pâte dans le lait tiède.
Dans le récipient d’un robot culinaire, mettre la farine, le poivre, le piment de Cayenne, les jaunes d’œufs, le jus de lime et le lait.
Ajouter l’eau graduellement jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse qui nappe le dos d’une cuillère. Si le mélange est trop épais, ajouter un peu d’eau; s’il est trop liquide, ajouter un peu de farine.

Déposer la pâte dans un grand bol. Incorporer la morue, l’ail, le piment fort, les oignons verts et le persil.
Dans un autre bol, fouetter les blancs d’œufs en neige, environ 2 minutes.
Les ajouter délicatement au mélange de morue à l’aide d’une spatule. Couvrir d’une pellicule plastique et laisser reposer au réfrigérateur de 1 à 3 heures.

Dans une friteuse, chauffer l’huile à 350 F ( 180 C ).
À l’aide d’une cuillère, former des boules avec le mélange de poisson.
Les déposer dans la friteuse quelques-unes à la fois – ne pas en mettre trop pour éviter qu’elles ne collent ensemble.
Les cuire 3 minutes, jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées, en retournant à mi-cuisson.
Sortir les acras de la friteuse avec une écumoire et les égoutter sur des essuie-tout. Réserver au chaud. Répéter avec le reste des boules.
Servir très chaud avec des quartiers de lime.

(Source Heidi Bronstein pour Châtelaine )
Imprimer la recette

Commentaires

  1. Tu nous offres sur un plateau une invitation à voyager au soleil, ça fait du bien :-)

    RépondreEffacer
  2. Miamm, encore des bouchées que je me promet de faire.
    En passant, les cannelés au saumon fumé sont un pur délice !
    :-)

    RépondreEffacer
  3. Très belles petites bouchées, elles me plaisent énormément! La morue doit-elle absolument être salée ou je peux couper l'étape du trempage avec de la morue fraîche?

    Merci!

    RépondreEffacer
  4. Ça Isa, c'est en plein mon style de recette! Tout ce qui est en pâte d'ailleurs, j'aime énormément ;)

    Bonne journée ma chère xx

    RépondreEffacer
  5. Je n'ai jamais mangé d'accras de morue mais ça me semble vraiment très très bon!!

    RépondreEffacer
  6. @Philo,
    oui, ça amène le soleil ...on en a besoin avec toute cette neige :)

    @Cherine,
    nous avons donc des gouts en commun :)

    @Princesse Oser,
    merci beaucoup :) suis bien contente que tu aies aimé :)

    @Nathalie,
    non, c'Est important de prendre de la morue salée, pour la texture et pour le gout....ce sera fade avec de la morue fraiche :)

    @Kat,
    je raffole des beignets aussi ( sucré et salé )..pas bon pour les fesses, mais on s'en fiche :)

    @Mélanie,
    c'est tellement bon...essaie de te trouver un resto antillais...pour y gouter...tu verras, ça te donnera le gout d'en faire :)

    RépondreEffacer
  7. Qu'est-ce que j'aime les acras de morue. Je n'en ai jamais fait, mais chaque fois que je peux en manger, je le fais! Tu me donnes vraiment envie d'en préparer... Les beignets, c'est tellement bon.

    RépondreEffacer
  8. Ça fait quelques années déjà que je fais des acras dès que je peux mettre la main sur de la morue salée. C'est vrai que ça crée une dépendance !!!!

    RépondreEffacer
  9. J'adore vos recettes et vos photos m'inspire! Je me suis permise de vous mettre en lien sur mon propre blog, j'espère que ça ne vous dérangera pas. Bravo pour votre bon travail!

    Coclo
    http://petitecuisinegrosgateau.blogspot.com/

    RépondreEffacer
  10. Une belle bouchée pour les fêtes Isabelle!

    RépondreEffacer
  11. Oooh ça c'est rigolo j'en ai fait pour un repas/cadeau pile avant hier! enfin pas tout à fait: c'était des acras mais à la crevette! et c'est très bon aussi il suffit de remplacer la morue par de la crevette mixée! je mettrai bientôt la recette sur mon blog!
    a bientôt!

    RépondreEffacer
  12. @Kim,
    c'est tellement bon que moi aussi, tout est prétexte pour aller en manger :)

    @Katia,
    la morue salée vient de chez Mayrand mais si tu regardes bien, toutes les poissonneries des épiceries en vendent au rayon où se trouvent la goberge, les oeufs de poissons etc...

    @Coclo,
    merci beaucoup :) ça ne me dérange pas, je vais aller voir votre blogue :)

    @Hélène,
    oui, de très bonnes bouchées :)

    @Luce,
    pas encore goûter avec des crevettes, mais c'est sûrement très bon :)

    RépondreEffacer
  13. ils ont l'air vraiment délicieux!

    RépondreEffacer
  14. Bonjour, Isa !
    Je suis originaire des antilles et chez nous il y a autant de recette d'acras que de famille hihihi , mais le truc pour obtenir des acras croustillants c'est d'utiliser du bicarbonate et supprimer éventuellement l'oeuf car c'est lui qui apporte du moelleux selon les familles ;D
    A la maison il n'y a pas que moi , qui adore votre blog , merci pour ces délicieuses recettes !!!!

    RépondreEffacer
  15. @C&G,
    merci beaucoup :)

    @Nano,
    merci infiniment pour tes trucs, c'est très apprécié
    et merci pour ton gentil commentaire :)

    RépondreEffacer
  16. j'adore !! avec un trait de citron vert et un ti'punch pour un dépaysement total !
    bises

    RépondreEffacer
  17. @Cécile,
    comme tu l'écris, c'est dépaysant et c'est très bon :)

    RépondreEffacer
  18. J'ai testé la recette : absolument délicieux et original! Merci pour ce magnifique blogue très inspirant

    RépondreEffacer
  19. @Isabelle2R,
    merci beaucoup de venir redonner vos commentaires, c'est toujours un plaisir :)

    RépondreEffacer

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)

Messages les plus consultés