17 juin 2009

CONFITURE DE RHUBARBE, POMMES ET FRUITS DE LA PASSION


Le fruit de la passion, aussi nommé grenadille, est recouvert d'une épaisse peau jaune clair ou brun violacé, non comestible. La pulpe gélatineuse enrobe de petites graines comestibles; elle est sucrée, juteuse, acidulée et très aromatique.
Les espèces de fruits de la passion les plus connues ont une coque pourpre, orangée ou jaune et leur taille varie entre celle d’un œuf et celle d’une pomme. Le fruit de la passion est originaire d’Amérique du Sud, mais il est maintenant cultivé dans la plupart des pays tropicaux.

Pour la petite histoire, rappelons que ce sont les missionnaires espagnols, débarqués en Amérique du Sud, qui ont baptisé ce «fruit de la passion» en raison de la forme de ses superbes fleurs qui rappelaient la passion du Christ : couronne d’épines, clous, marteaux !

Il ne faut absolument rien changer à la recette, elle est parfaite. Les fruits de la passion donnent beaucoup de classe et de parfum à cette confiture, qui aurait été assez basique avec juste la rhubarbe et les pommes.

Pour 7 pots de 220 g

600 g de rhubarbe, soit 500 g net
700 g de pommes, soit 500 g net
5 fruits de la passion, soit 100 ml de jus et de pépins
900 g ( 4 et 1/2 tasses ) de sucre
Le jus d'1/2 citron


Avant de commencer :
Stériliser les pots et les couvercles en les plongeant dans l'eau bouillante.
Laissez les égoutter sur un linge propre.

Le 1 er jour :
Rincer la rhubarbe à l'eau fraîche, couper les extrémités des tiges, fendre les tiges en 2 dans la longueur puis les tailler en petits dés.
Peler les pommes, les équeuter et les couper en deux, les vider et les tailler en lamelles de 2 mm d'épaisseur.
Couper les fruits de la passion en deux et recueillir le jus et les pépins.

Mélanger les dès de rhubarbe, les lamelles de pommes, le jus et les pépins des fruits de la passion, le sucre et le jus de citron dans un saladier.
Couvrir d'un film alimentaire et laisser macérer 1 heure.
Verser cette préparation dans un grand chaudron ou une bassine à confiture et porter au frémissement en mélangeant délicatement.
Verser la préparation dans un saladier, couvrir de film alimentaire et réserver au réfrigérateur pendant une nuit.

Le 2 ème jour :
Verser tout le contenu du saladier dans un grand chaudron ou une bassine à confiture.
Porter à ébullition en mélangeant délicatement.
Maintenir la cuisson à feu vif pendant 10 minutes environ en remuant continuellement.
Écumer soigneusement.
Vérifier la consistance de la confiture en déposant quelques gouttes sur une petite assiette froide : elle doit légèrement gélifier.
Ôter la bassine du feu, mettre aussitôt en pots, fermer les couvercles et mettre les pots à l'envers.
( Source : Christine Ferber )
Imprimer la recette

7 commentaires:

  1. J'imagine... pomme/rhubarbe est un peu rustique (mais j'aime aussi), le fruit de la passion a en effet beaucoup d'élégance, c'est mercotte qui en met volontiers dans ses confitures (abricot je crois...)

    RépondreEffacer
  2. Très belle cette confiture !
    Bisous

    RépondreEffacer
  3. Hummmm, original. C'est une confiture que j'aimerai bien tartiner demain matin sur ma tartine... Aujourd'hui, je viens de récolter des groseilles, et je vais faire une confiture très basique... mais super excellente aussi...

    RépondreEffacer
  4. Wow, cette confiture à l'air absolument sublime! Je viens aussi de faire de la confiture de rhubarbe (pas encore publiée) à 3 saveurs : rhubarbe-bleuets, rhubarbe-vanille et rhubarbe-bergamote. Si tu veux, je t'en échange un pot contre celle-ci! ; )

    RépondreEffacer
  5. Une confiture très appétissante avec ces petits grains noirs... Merci pour cette délicieuse recette..

    RépondreEffacer
  6. Your jam looks and sounds delicious. great job!

    RépondreEffacer
  7. elle a une très belle couleur cette confiture, et je trouve que les pépins sont du plus bel effet; je me lèche les babines

    RépondreEffacer

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)