CALMARS AU PAPRIKA FUMÉ AVEC UNE CRÈME AU SAFRAN


Le paprika qui évoque la cuisine hongroise, n'est pas originaire de Hongrie. Certains prétendent que ce sont les Turcs qui l'auraient importé dans ce pays.
Des explorateurs, comme Livingstone, affirmèrent que ce végétal poussait depuis l'Antiquité en Inde, en Abyssinie et en Afrique centrale.
D'ailleurs, pendant longtemps, ce condiment fût connu sous le nom de "poivre" ( d'Inde, du Brésil, d'Espagne et même de "poivre long")
Ce qui causa une certaine confusion entre chaque produits différents: poivre rond ( Piper nigrum ), poivre long ( Piper longum ) et piment (Capsicum annuum et Capsicum frustescens ).
L'appellation "piment" ( fin du XVIIe siècle ) découle sans doute de l'espagnol pimienta ou pimiento.

Mais d'où venait cette super-épice ?
La petite plante aux fruits rouges plein de feu débarqua en Espane vers 1493 en même temps que d'autres membres de sa famille (tomate, pomme de terre), venant d'Amérique, patrie du maïs, de l'arachide, du haricot.
Les premières graines furent plantées par les hiéronymites à Guadalupe, en Estrémadure ( ouest de l'Espagne ), qui demeure l'une des principales régions de cette culture.

Séché et réduit en poudre, c'est en Espagne, le pimenton, indispensable à la fabrication des célèbres chorizos, et en Hongrie, le non moins célèbre paprika, roi de la cuisine magyare.
La Hongrie, en particulier, a parfaitement su développer la production du paprika grâce à son climat et à son savoir-faire.

Les calmars prennent un goût distinctif lorsqu’on les saupoudre de paprika fumé avant de les frire.
On peut utiliser du paprika ordinaire, mais le résultat est loin d’être aussi délicieux.


Pour 4 personnes

Crème au safran
1 cuillère à table d’eau tiède
1/4 cuillère à thé de filaments de safran émiettés
2/3 tasse ( 160 ml ) de crème sure
1/4 cuillère à thé de sel
1/4 cuillère à thé de poivre

Calmars au paprika
1 lb ( 500 g ) de rondelles de calmars, congelées et décongelées
1 cuillère à table d’huile d’olive
1 cuillère à thé de paprika fumé
1/2 cuillère à thé de sel
Poivre au moulin
1/2 tasse ( 60 g ) de farine
Huile d’olive et huile végétale pour la friture

Quartiers de citron comme accompagnement


La crème au safran:
Combiner l’eau et le safran dans un bol.
Laisser reposer 15 minutes.
Y incorporer la crème sure, le sel et le poivre, et bien mélanger.
Garder au réfrigérateur, couvert, jusqu’au service.


Préchauffer le four à 200 F ( 100 C )

Chemiser une grande plaque de four de plusieurs couches de papier absorbant.
Mettre la plaque au four.

Dans un bol de grosseur moyenne, retourner les calmars dans l’huile d’olive assaisonnée du paprika, du sel et du poivre.
Mettre la farine dans un sac en plastique propre.

Chauffer des mesures égales d’huile d’olive et d’huile végétale dans une grande casserole, puis la chauffer sur feu vif jusqu’à ce qu’un thermomètre à sucre indique une température de 375 F ( 190 C )

Mettre les calmars dans le sac contenant la farine et bien les secouer dans le sac pour les enduire uniformément de farine.
Frire les calmars par petits lots, de 1 et 1/2 à 2 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient dorés et croustillants.
Mettre les calmars cuits sur la plaque de four et les garder au chaud dans le four.
Quand tous les calmars sont cuits, les dresser sur un plat et les décorer de quartiers de citron. Servir avec la crème au safran.

Imprimer la recette

Commentaires

  1. je ne sais pas si l'on trouve du paprika fumé par ici (france), mais cette recette m'inspire beaucoup.

    RépondreSupprimer
  2. miam ! cette chapelure croustillante...

    RépondreSupprimer
  3. Je t'ai taguée ma chere Isa!!!Viens me voir s'il te plait ;)...
    Murielle.

    RépondreSupprimer
  4. Ouhlala... Paprika + hickory + safran + crème sûre + calmars = J'EXPLOSE !! Ça a l'air parfait ! Il me semble que ça serait bon en pique-nique, hihihi !! :)

    RépondreSupprimer
  5. Je m'invite chez toi, ma chère Isabelle, on fera quelques bricos et on dégustera ce plat merveilleux que je suis la seule qui mange chez moi,snif!!!
    Je suis prête à tout acheter... et fournir la p'tit bouteille de vin.

    Je te souhaites une belle fin de semaine et grâce à toi je vais rêver aux petits calmars.

    Josée

    RépondreSupprimer
  6. @Corinne
    tu devrais en trouver facilement :)

    @Gil et Clémence
    Merci de vos commentaires :)

    @ Katia
    je n'y aurai pas pensé pour un pique-nique, vu que j'en connais qui se disent allergiques aux fruits de mers et poissons pour ne pas en manger :)

    @ Josée
    c'est quand tu veux :)

    @ Murielle
    je n'ai pas trouvé le tag :(

    RépondreSupprimer
  7. Normal ,ma chere ..j'ai cafouillé dans mes messages..voils pour toi! :http://bretzeletcarambole.blogspot.com/2009/06/taguee-2-fois.html

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)

Messages les plus consultés