LE CLAFOUTIS DE JERÔME FERRER

Grâce à Diane, j'ai le dernier livre de Jérôme Ferrer. Le livre est de petit format qu'on peut traîner partout, un peu comme un carnet de notes.
Il est séparé en 4 chapitres : Le chocolat, La crème, les oeufs et le beurre, Les fruits, Le sucre ( tout ce que j'aime ).
Depuis que je l'ai, je n'arrête pas de le feuilleter. Les recettes sont hyper simples, ainsi que les explications qui ne prennent pas 2 pages mais qui sont claires et précises.
Pour quelqu'un qui débute en cuisine, qui n'est pas super équipé en ustensiles, c'est vraiment le cadeau parfait.
J'ai débuté mes essais avec sa recette de clafoutis. Les cerises sont arrivées dans les fruiteries, et les premières que j'achète sont forcément pour un bon clafoutis.
J'ai vraiment trouvé en cette recette, la texture que j'aime : pas massif, pas bourratif et pas loin de la texture du flan pâtissier.
Si vous vous posez la question, à savoir, faut il dénoyauter les cerises ? Quand vous vous serez cassés une dent sur un noyau, vous ne vous poserez même plus la question !

La recette :
1 tasse ( 250 ml ) de lait
1/3 tasse ( 80 g ) de beurre
1 gousse de vanille, fendue
3/4 tasse ( 150 g ) de sucre
1 tasse ( 120 g ) de farine
6 oeufs
2 tasses ( environ 500 g ) de cerises fraiches dénoyautées


Préchauffer le four à 350 F ( 180 C ).
Beurrer 6 ramequins ou un plat à gratin . Réserver.

Dans une casserole, porter le lait, le beurre et la gousse de vanille à ébullition.
Retirer du feu, racler la gousse de vanille avec un couteau et bien mélanger les graines dans le lait.
Dans un bol, battre énergiquement les oeufs avec le sucre et la farine.
Verser le lait chaud dans la préparation et bien mélanger.

Répartir les cerises dans les ramequins sur une seule couche et verser la préparation dessus.
Enfourner pour 30 minutes.
Laisser reposer à température ambiante et déguster tiède ou froid.
(Déclinaison-Jérôme Ferrer-Le Secret des Desserts Révélés)
Imprimer la recette

Commentaires

  1. Bonjour ! Merci pour votre blog, mais je me permets de vous dire que les noyaux apportent un bon goût d'amande à la pâte à clafoutis, ma mamie me l'a toujours dit, et je trouve qu'elle a vraiment raison. Après pour les dents, c'est sûr, il faut tout de même croquer délicatement...

    RépondreSupprimer
  2. Il a l'air bien bon ce clafoutis. Pour en revenir aux noyaux, il est dit que pour gagner le bon goût des cerises il faudrait les laisser. Moi ça dépend si j'ai le temps !

    RépondreSupprimer
  3. @ la table de nana,
    mais de rien, ça fait plaisir :)

    @ la nouvelle vie de la marmotte
    je pense que c'est au goût de chacun, mais
    faire un choix entre mes dents et ce goût d'amande...j'ai choisi :)

    @ philo
    c'est vrai que c'est long de dénoyauter les cerises :)

    @Madjy
    merci beaucoup :)

    RépondreSupprimer
  4. hummmmmm
    ton clafoutis me donne l'eau à la bouche!!

    RépondreSupprimer
  5. Moi je ne dénoyaute jamais les cerises pour un clafoutis, le noyau donne un goût d'amande incomparable au clafoutis.

    RépondreSupprimer
  6. Quelle abomination! ...dénoyautées? les cerises! Ma pôv' Isa! La police culinaire devrait te faire enfermer!

    Ne sais-tu donc pas qu'il est une communauté qui détient la vérité absolue en matière de clafoutis? Malheureuse, comment oses-tu donc la contredire?

    Rassure-toi par contre, t'es pas la seule, puisque Robuchon aussi les dénoyaute et tu sais bien qu'il ne fait pas la différence entre une louche et une clé à molette, ce Robuchon.

    Et puis d'abord, je te l'apprends tristement, il existe bel et bien un pays où il est clairement interdit de cuisiner selon ses goûts! AH! NON! Là-bas, c'est l'armée ou rien!

    Mais encore, pour ne rater aucune occasion d'être on ne peut plus élégant et ressortir des trucs de sa bouche alors qu'on est à table, pourquoi pas.

    Sérieux, ce qui me tue (pour ne pas employer une autre expression trop grossière), c'est que pour la peine, personne n'a remarqué que tu étais loin d'en être à ton premier clafoutis, que t'en as mangés et cuisinés des centaines depuis toute petite et ce, AVEC ET SANS noyaux (recette à l'appui ici même!) Mais bon, c'est pas la peine de s'acharner, il y en aura toujours pour jouer les militaires.

    Je suis certaine qu'il était sublime ce clafoutis dénoyauté!

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)

Messages les plus consultés