LES RILLAUDS


La semaine dernière, je me baladais du côté du Mans avec ma recette de rillettes, cette semaine, la balade se dirige plutôt en Anjou pour cette spécialité régionale.
C'est un ami angevin, un ancien cuisinier,  qui m'a montré à réaliser ces rillauds. À la différence, qu'il ajoutait un ingrédient qui colorait et donnait un petit goût aux rillauds. Comme je ne sais pas ce que c'était, je suis allée au plus simple.
J'ai passé commande chez mon boucher préféré, qui connaissait de quoi je lui parlais, puisqu'il a un boucher français dans son équipe et qu'il en avait déjà faits pour la boutique.
Que sont donc ces rillauds ?  Ce sont, tout simplement, des morceaux de flanc de porc qu'on fait confire dans le gras de porc et c'est vraiment extra bon ! Pas du tout diététique mais rien ne vous oblige, non plus, à manger tout ce que vous avez confit.
Les rillauds peuvent se manger tièdes, personnellement, je les préfère, froids.
Je les ai conditionnés dans des petits contenants en plastique, et en ai congelés une bonne partie.
Pour vous donner une petite idée du goût, si vous aimez le goût des rillettes, c'est certain que vous adorerez les rillauds.


3 kg de flanc de porc avec la couenne ( poitrine de porc ), désossé
1 tasse ( 250 ml ) d'eau
2,5 kg de gras de dos (gras de bardière ). On peut aussi utiliser du saindoux, il en faudra environ 8 tasses ( 2 litres )
Sel et poivre


La veille :
Couper le flanc de porc en morceaux de 1" ( 2,5 cm ) x 3" ( 7,5 cm ).
Déposez-les sur votre planche à découper, en faisant en sorte, qu'ils soient tous à plat.
Saler avec du sel fin et poivrer généreusement.
Retourner les morceaux et assaisonner de nouveau.
Ranger les morceaux dans un grand plat, couvrir de film alimentaire et réserver au réfrigérateur au moins 24 heures.

Le lendemain :
Émincer le gras de dos en petits morceaux. Réserver.
Dans un grand chaudron, porter l'eau à ébullition et ajouter le gras de dos pour le faire fondre.
Couvrir le chaudron et laisser fondre en laissant un petit bouillon. Remuer souvent à la cuillère de bois.
L'opération peut prendre plus d'une d'heure.
Si vous avez du saindoux, il suffit tout simplement de le faire fondre.

Prélever un peu de gras fondu et le faire chauffer dans une poêle.
Faire revenir les morceaux de flanc sur les deux côtés jusqu'à une belle coloration dorée.

Aussitôt les morceaux colorés, les transférer dans votre chaudron de gras fondu. Il est important que tous les morceaux soient recouverts de gras.
Porter à ébullition, baisser le feu en laissant un petit bouillon, couvrir et laisser confire pendant 2 heures.
Brasser de temps en temps à la cuillère de bois, afin que certains morceaux n'accrochent pas au fond.

Laisser tiédir dans le chaudron pendant 1 heure, puis égoutter dans une passoire placée au dessus d'un plat.
Laisser complètement refroidir.
Déguster avec de la moutarde de Dijon, pain et salade verte !
Imprimer la recette

Commentaires

  1. Mmmhhh, je ne connaissais pas cette spécialité, mais je suis sûre d'adorer!

    Bises,

    Rosa

    RépondreSupprimer
  2. assolutamente gustosi e buonissimi questi crostini.j'aime la recette

    RépondreSupprimer
  3. Tu as dit hier que ta recette était santé pour parer à ce qui s'en venait pour la semaine...C'est quelque chose ces rillauds! Et j'ai bien envie d'essayer ta recette vu que comme tu le sais, j'adore la rillette.

    Merci Isabelle et bonne journée:)

    RépondreSupprimer
  4. Je ne connaissais pas cette spécialité avant ce matin. Ces cochonnailles ont l'air extra!

    RépondreSupprimer
  5. oh seigneur ce que ça a l'air "cochon" (bon ok c'était facile!!). Il suffit juste de me trouver un boucher qui sait ce que sont des rillauds.

    RépondreSupprimer
  6. Celà aussi me semble très bon! Je vais tenter de le faire quand je retournerai au Cochon Cent Façons.

    Joël

    RépondreSupprimer
  7. @Rosa,
    c'est certain que si tu aimes les rillettes, tu vas aimer ces rillauds :)

    @Lucy,
    Gracie mille :)

    @Nathalie,
    on ne peut pas dire que je ne n'avais pas averti...c'est tout le contraire, côté diététique, de la recette d'hier :)

    @Kim,
    une fois que tu as goûté, je peux t'assurer que tu t'en rappelles :)

    @Mélanie,
    plus besoin de boucher, maintenant tu as la conversion des morceaux de viande...te reste juste à passer commande :)

    @Joël,
    en plus, pour cette recette, tu pourras saler à ton goût :)

    RépondreSupprimer
  8. Coucou Isabelle,
    En lisant ta première phrase je croyais réellement que tu étais en France et donc au Mans, et me suis dit : "Cool faut que je la vois si elle vient à Paris" ;)
    C'est raté ce ne sera pas pour cette fois hihihi !
    Grosses Bizzz en attendant ...

    RépondreSupprimer
  9. C'est la première fois que j'entends parler de cette spécialité moi aussi! J'adore découvrir de nouveaux trucs et recette en cuisine et ça, c'est toute une découverte!!! :) C'est une "gâterie" que je devrai essayer au moins une fois. Une recette à garder!

    RépondreSupprimer
  10. @Nawal,
    quand je vais en France, j'atterris à Nantes, j'évite Paris, ça sent vraiment mauvais, sans compter que la circulation m'effraie beaucoup :)

    @Victoria,
    c'est une recette qui devrait beaucoup plaire aux gars...c'est pas diététique, mais de temps en temps, on peut se faire plaisir :)

    RépondreSupprimer
  11. Tu me le diras quand même si tu viens à Nantes ;)
    Bizzz !

    RépondreSupprimer
  12. Mon homme est angevin depuis ses 6 ans (avant, c'était vendée, deux-sèvres, indre-et-loire puis ses parents ont décidé de se poser du côté de Cholet) et ce, jusqu'à aujourd'hui. Et les rillauds : il a-do-re ça ! Moi, j'ai plus de mal ! Trop de gras et ça m'écoeure ! Mais alors, lui, il en mangerait des tonnes !!!! Cela dit, je ne savais pas que c'était à ce point une spécialité locale ...

    RépondreSupprimer
  13. @Nawal,
    c'est certain que je t'avertirais :)

    @Fille de décembre,
    c'est pour cela que je les préfère froids, car chauds, ça aurait tendance à faire ressortir le gras :)

    RépondreSupprimer
  14. En Touraine, on appelle ça des rillons ! Et c'est effectivement une délicieuse spécialité !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)

Messages les plus consultés