BAGUETTES ET FOURCHETTE DE LILLY NGUYEN





Le premier livre d’ici sur la cuisine vietnamienne
xin mời (bon appétit)

Montréal, le lundi 9 mars 2009. –
Depuis plus de 30 ans, les Vietnamiens s’intègrent avec succès à la société québécoise. À tel point que les rouleaux de printemps ou impériaux, soupes tonkinoises et autre bœuf à la citronnelle font maintenant partie de nos mets préférés. S’adressant aux amateurs de plats exotiques autant qu’aux néo-québécois d’origine vietnamienne qui veulent redécouvrir leur cuisine familiale, Lilly Nguyen propose le premier livre d’ici consacré à la cuisine du Viet Nam, nous laissant même le choix des ustensiles : Baguettes et fourchette.
Avec la complicité de Robert Beauchemin, critique gastronomique et amateur des cuisines du monde, Lilly Nguyen a réuni un éventail de recettes savoureuses, et étonnamment simples à réaliser. Et pour nous faciliter encore la tâche, le livre propose un guide détachable d’achat des produits asiatiques, qui présente les photos des principaux ingrédients à connaître et reconnaître. La liste des épiceries asiatiques de Montréal et Québec complète le tout pour en faire un outil aussi pratique qu’ingénieux.
Plus qu’un simple livre de recettes, Baguettes et fourchette propose une plongée dans la communauté vietnamienne d’ici, dévoilant certains aspects de leur vie et de leurs traditions. À l’image de leur cuisine vivante et vibrante, ils se sont transformés et adaptés pour conjuguer leur culture avec la réalité du Québec moderne qu’ils ont choisi et qui les a accueillis.

Née à Saigon, arrivée à Montréal à l’âge de quatre ans, Lilly Nguyen a grandi au beau milieu de Québécois francophones. Spécialisée en communication, relationniste de profession, elle a beaucoup voyagé, elle aime bien bavarder et excelle dans l’art du débat sur tout et sur rien, préférablement en même temps. Mais ce qui la passionne par-dessus tout, c’est la cuisine : celle de ses ancêtres au Viet Nam, mais aussi celle de son Québec contemporain, dont elle connaît les chefs, les artisans, les restaurants et… les critiques !
Anthropologue de formation, critique gastronomique par déformation, Robert Beauchemin signe des chroniques gastronomiques dans le quotidien La Presse. Grand voyageur, passionné de musique, il enseigne également les sciences sociales depuis quinze ans.

Publiant des livres destinés au grand public, Les Éditions La Presse proposent de nombreux ouvrages consacrés à la gastronomie ainsi que des guides, des essais, des recueils ou des biographies. Les Éditions La Presse sont une propriété de Gesca, une entreprise spécialisée dans l’édition de journaux, de sites Web, de magazines, de livres et dans la production télé.

Diane Massicotte, communications
(450) 465-3343 mdiane@videotron.ca

Commentaires

  1. Chère Isa,

    merci pour toute cette belle générosité!

    diane


    http://lebloguedediane.blogspot.com

    RépondreSupprimer
  2. Merci de nous faire connaître cette belle parution. Salutations, Marie

    RépondreSupprimer
  3. Coucou Isabelle,
    Drôlement tentant, le seul hic va être de trouver les ingrédients dans les boutiques québécoises ;-)
    J'aime ces cuisines d'extrême Orient ainsi que, comme tu le dis, la facilité d'exécution et je rajouterai la rapidité. Ce sont des plats que l'on peut préparer au dernier moment et ce sont toujours des réussites de saveurs. Il faut avoir simplement tous les ingrédients sous la main, mais quand on aime ces plats là, les ingrédients se trouvent dans nos placards.
    Merci pour cette découverte que tu nous fais partager.
    Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour Isa,
    Comme je viens de visionner l'émission Ricardo et que je viens de découvrir la charmante et jolie Lilly Nguyen, cela m'a donné le goût des mets vietnamiens. Moi qui aime tous les mets exotiques, je pense découvrir de nouveaux mets à l'achat de son livre 'Baguettes et fourchette'.
    Bon appétit!
    André le Saguenayman

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour
    J'aimerais acheter le livre Baguettes et fourchettes. Oû puis-je me le procurer à bon prix.

    Merci beaucoup
    Louise

    RépondreSupprimer
  6. @Louise
    il est dans toutes les librairies ( archambault, renaud bray etc .. )

    RépondreSupprimer
  7. "Xin mời" ne veut en aucun cas revêtir la même signification que "bon appétit" ! Lorsque cette phrase est employée lors d'un repas, elle signale à notre interlocateur qu'on souhaite qu'il se serve à son aise avant nous. Dans la culture vietnamienne, on présume que, une fois rendu à table, on se doit d'afficher bon appétit étant donné le manque de nourriture dont nos ancêtres auraient pu en être témoins. Merci de prendre note !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Merci de vos commentaires qui sont toujours très appréciés.
Laissez-moi un nom, cela évite que je vous réponde anonymement :)

Messages les plus consultés